Françoise Quoirez est née en  1935 dans une famille bourgeoise aimante. Des études médiocres n'entachent en rien ses goûts pour une littérature particulièrement sélective. Ses premières amours ont pour nom Stendhal, Proust, Faulkner, Scott Fitzgerald, les grands écrivains russes et les existentialistes.
Au mois de janvier 1954, à dix huit ans  elle apporte le manuscrit de Bonjour Tristesse à Julliard qui,  séduit,  signe un contrat  à la jeune femme qui prend  le nom de plume de  Sagan emprunté à Proust. Le triomphe est immédiat. Un auteur d'un genre nouveau s’est littéralement incarné. Le best-seller remporte le prix de la Critique le 24 mai. À dix-neuf ans, Françoise Sagan est riche et mondialement célèbre. Son roman est porté à l'écran par Otto Preminger en 1957. Les journalistes du monde entier se déchaînent et les succès s'enchaînent : les romans Un certain sourire (1956), Dans un mois, dans un an (1957), Aimez-vous Brahms (1959) et La Chamade (1965) font sa fortune. En 1960, la pièce de théâtre Château en Suède connaît un énorme retentissement. Françoise Sagan fait la une des médias qui popularisent son apparence décontractée, son éternelle cigarette, sa mèche blonde et son débit de paroles de plus en plus rapide. Elle dépense beaucoup et sans compter : les fêtes, les amis, l'alcool, les paradis artificiels, le jeu, les courses, les voitures de sport sur fond d’extraordinaire générosité. Elle quitte Julliard pour Flammarion. Elle continue à publier mais ses romans n’atteignent plus la notoriété de Bonjour tristesse. Les dettes s'accumulent. Elle qui avait revendiqué l'insouciance et la liberté achève sa vie à la poursuite de contrats. Après la disparition, en 1989, de son frère et de sa mère, puis, en 1991, de Peggy Roche qui la protégeait depuis quinze ans, Sagan est désormais seule, ce qu'elle redoutait le plus. Réfugiée dans le manoir d'Equemauville en Normandie, elle s'éteint le 5 septembre 2004. Elle est inhumée dans sa ville natale en présence des autorités, de ses amis et de très nombreux admirateurs. Son fils, Denis Westhoff, né de son second mariage, a, malgré les dettes, accepté la succession et décidé de se battre pour assurer la postérité de l'œuvre : il créa le prix Françoise Sagan en 2010, prix qui récompense une œuvre littéraire chaque année.

 

 

Editions

- Broché Julliard (1954)

- Avec des illustrations de Françoise Adnet, Julliard (1966)

- France Loisirs / Julliard, 1980

- Edition Pocket (1995)

 

 

Adaptations

Cinéma

- Bonjour tristesse (1958), film américain d’Otto Preminger, avec Jean Seberg, David Niven

- Sagan (2008), film français réalisé par Diane Kurys, avec Sylvie Testud (Françoise Sagan), Pierre Palmade (Jacques Chazot), et Arielle Dombasle (Astrid)

 

Télévision

- Bonjour tristesse (1965), téléfilm français de François Chatel, avec Anne Vernon, Michel Auclair et Elizabeth Ercy

- Bonjour tristesse (1995), téléfilm français de Peter Kassovitz, avec Christine Boisson, François Marthouret et Sarah Bertrand

- Emission « Un jour un destin » sur Françoise Sagan, proposée par Laurent Delahousse, diffusée sur France 2 https://www.youtube.com/watch?v=qbgcO6kotqg

- Entretien avec Sagan « Françoise Sagan 15 ans de succès » (1969) : https://www.youtube.com/watch?v=y-3o-wF7QIk

 

Radio

- Emission « Françoise Sagan, plus grave que prévu » en cinq parties (2010) sur France Culture : http://www.franceculture.fr/emission-les-grandes-traversees-sagan-debats-francoise-sagan-plus-grave-que-prevu-15-sagan-vue-par-l

- Emission « Tout arrive, Table-ronde Littérature spéciale Françoise Sagan » du 02.11.2009 sur France Culture : http://www.franceculture.fr/emission-table-ronde-litt%C3%A9rature-sp%C3%A9ciale-fran%C3%A7oise-sagan-prix-goncourt-jean-louis-ezine-jean-michel

- Bernard Lehut revient sur le succès fracassant de Bonjour Tristesse, sur RTL le 01.05.2014 : http://www.rtl.fr/emission/laissez-vous-tenter/billet/bonjour-tristesse-de-francoise-sagan-a-60-ans-7771605327

 

 

Analyses, découvertes

- Denis Westhoff, fils de Françoise Sagan, publie  Sagan et fils (2012) à la fois tendre biographie hommage et réhabilitation de la figure maternelle et littéraire : http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/17/1380115-denis-westhoff-le-lot-a-donne-a-ma-mere-le-gout-de-la-vie.html

- A l’occasion de la parution de Sagan et fils, Denis Westhoff commente son œuvre, revenant sur les prises de position de Sagan par rapport à l’avortement, sa grande amitié avec Jean-Paul Sartre, et bien d’autres anecdotes : http://www.espace-livres.be/Ecoutez-Denis-Westhoff-le-fils-de?rtr=y

- Analyse de Bonjour Tristesse par Ana Roda : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/pfrances/bonjour_tristesse_analyse.htm

- Association  Françoise Sagan (164, boulevard Pereire, 75017 Paris) / Site officiel dédié à Françoise Sagan : http://www.francoisesagan.fr/3.aspx?sr=2 /

 

Anecdotes

- Le titre de Bonjour tristesse est inspiré d’un poème de Paul Eluard : « Adieu tristesse, Bonjour tristesse, Tu es inscrite dans les lignes du plafond, Tu es inscrite dans les yeux que j'aime » - A peine défiguré »,  La vie immédiate (1932)

- À 18 ans, Françoise Sagan défraie tant la chronique en publiant Bonjour tristesse que le pape de l’époque, Paul VI, qualifie l'auteure de "mauvais exemple pour la jeunesse".

- En 1979, Françoise Sagan filmée dans sa campagne parle de ses animaux familiers, son chat (Miaou), son chien (Werther), son cheval (Coco) : https://www.youtube.com/watch?v=CSP88KlQAQQ

- Pierre Desproges interviewe Françoise Sagan, tentant de la piéger avec humour : http://www.dailymotion.com/video/x87g40_francoise-sagan-pierre-desproges-le_fun

- Françoise Sagan présente Avec mon meilleur souvenir, au JT du 3 juillet 1984 : https://www.youtube.com/watch?v=ThsCmPxO5yI

- Françoise Sagan a réalisé un court-métrage, Encore un hiver (1974) : http://bruitdespages.blogspot.fr/2012/07/encore-un-hiver-de-francoise-sagan.html

- Emission « Bouillon de culture » du 23 octobre 1998 : Bernard Pivot reçoit Françoise Sagan, qui parle de sa toute première interview pour Paris Match : http://www.ina.fr/video/I00016796

Bonjour tristesse 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com
Mettre en avant le livre: