"Une très légère oscillation" de Sylvain Tesson : "J'ai retrouvé l'appétit vorace de la vie"

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/06/2017 à 20H11, publié le 30/05/2017 à 12H13
Sylvain Tesson  invité du Grand soir 3 à l'occasion de la sortie de son livre "Une très légère oscillation"

Sylvain Tesson  invité du Grand soir 3 à l'occasion de la sortie de son livre "Une très légère oscillation"

© France 3

L'écrivain et aventurier Sylvain Tesson vient de publier "Une très légère oscillation" aux éditions des Équateurs. Il s'agit d'un journal dans lequel il raconte ses trois dernières années, marquées par sa longue convalescence après sa grave chute, mais aussi ses voyages. Invité du Grand Soir 3, il revient sur son accident et sa nouvelle manière de voir la vie.

La vie de Sylvain Tesson a basculé en août 2014 au cours d'une soirée arrosée chez un ami à Chamonix. L'aventurier est tombé du toit d'un chalet. Une chute de 10 mètres qui a occasionné une fracture du crâne et des vertèbres. S'en est suivi une longue convalescence et ce livre, "Une très légère oscillation", dont le titre résume à lui seul la vie que mène aujourd'hui Sylvain Tesson :

C'est une très légère position d'équilibre pour essayer d'échapper au battement violent entre les extrémités, entre l'envie de stabilité et le désir d'aventure. L'écriture permet de ramener sa trépidation intérieure à Une très légère oscillation"


Et c'est précisément ce désir d'aventure et son amour des livres qui ont permis à Sylvain Tesson de se rééduquer et de retrouver ce qu'il qualifie un "appétit vorace de la vie", le même qu'il avait cru perdre lors de sa chute. Pour mener sa rééducation, il a choisi de parcourir les routes de France notamment dans les Landes et le Cotentin, mais aussi de redécouvrir les joyaux de Paris. 

Quand je me suis relevé de cette chute je suis monté tous les jours en haut des tours de Notre-Dame par les escaliers alors qu'avant je passais devant sans trop la considérer. Ça a été pour moi la confirmation que la grande erreur c'est de ne pas considérer ce à côté de quoi on passe.

Couverture du journal de l'aventurier Sylvain Tesson "Une très légère oscillation"

Couverture du journal de l'aventurier Sylvain Tesson "Une très légère oscillation"

© Editions des Equateurs


Sylvain Tesson sera au festival "Etonnants Voyageurs"