Sébastien Valiela, le paparazzo qui a piégé Hollande et Gayet sort un livre

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/11/2014 à 20H20, publié le 04/11/2014 à 18H24
Sébastien Valiela, paparazzo en toute légalité 

Sébastien Valiela, paparazzo en toute légalité 

© France 3 / Culturebox

Planques de jour comme nuit, filatures interminables, tenues de camouflage incongrues, Sébastien Valiela ne recule devant rien pour obtenir LA photo qui vaut de l'or. Il est l'auteur du cliché qui a provoqué quelques émois dans les couloirs de l'Elysée il y a quelques mois. Aujourd'hui, il sort "Paparazzo, du scoop au secret d’Etat", un récit qui raconte ses aventures de loup solitaire.

Peu importe qu'elle soit floue, mal cadrée ou sombre, avec la photo volée on laisse de côté toutes règles d'esthétisme. Car ce qui compte dans la photo de people ou de personnages publics, c'est de les piéger dans des situations privées mal dissimulées. 

ll y a tout juste 20 ans, Sébastien Valiela révélait aux yeux du monde l'existence de Mazarine Pingeot, fille cachée de François Mitterrand.
Une de Paris-Match en 1994 qui révèle Mazarine Pingeot comme la fille cachée de  François Mitterrand

Une de Paris-Match en 1994 qui révèle Mazarine Pingeot comme la fille cachée de  François Mitterrand

© France 3 / Culturebox
Nouveau coup d'éclat du paparazzi cette année, avec la révélation de la liaison entre François Hollande et Julie Gayet.
Son secret : mettre en œuvre tous les moyens pour arriver à ses fins. Selon lui, son travail s'apparente à celui d'un journaliste d'investigation :

 "J'enquête, je fais des investigations. Un travail journalistique. L'affaire Hollande-Gayet c'était près du Bristol. On remarque automatiquement le type de voitures qui se trouvent devant : Mercedes et grosses berlines. L'idéal, c'est de louer ce type de voitures pour se garer à côté et passer inaperçu".

Reportage : C. Laronce / S. Pichavant / V. Poulain


Et pour continuer son travail de limier, Sébastien Valiela se défait de toute morale et shoote en toute bonne conscience : 

"J'estime qu'un personnage public, dans un lieu public, n'a absolument pas le droit à une vie privée" 

Reste que pour les éditeurs de presse racoleuse ou pour les agences de photo people, un chasseur comme Sébastien Valiela c'est la perle rare : "C'est le meilleur", précise Frédéric Hervé, de l'agence photo Bestimage. "Sébastien est le dernier pur paparazzi, un des rares à ne faire que ça. C'est un loup solitaire, mais son carnet d'adresses est ahurissant. Il est connecté, maîtrise les réseaux sociaux et creuse ses sujets à l'écart de la meute des paparazzis."

-> A lire aussi dans Libération le portrait de Sébastien Valiela 

"Paparazzo, du scoop au secret d’Etat" de Sébastien Valiela (Michalon).

Le livre de Sébastien Valelia "Du scoop au secret d'état"

Le livre de Sébastien Valelia "Du scoop au secret d'état"

© France 3 / Culturebox