Patrick Hernandez raconte le succès de "Born to be alive" dans un livre

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/10/2016 à 09H04, publié le 26/10/2016 à 18H42
Patrick Hernandez sur le plateau du JT de France 2 pour présenter son autobigraphie "Alive"

Patrick Hernandez sur le plateau du JT de France 2 pour présenter son autobigraphie "Alive"

© Capture d'image France3/Culturebox

Patrick Hernandez interprète, auteur et compositeur du tube planétaire "Born to be alive" vient de publier un livre sur sa vie. "Alive", une autobiographie où il raconte l’incroyable succès de ce titre. Il était ce mercredi l’invité du JT de France 2.

1979. "Born to be alive" fait danser la planète entière. Une chanson disco qui propulse le jeune Patrick Hernandez, âgé de 30 ans, au rang de star. 37 ans plus tard, Patrick Hernandez revient sur ce succès dans un livre autobiographique intitulé "Alive".

27 millions de singles

Comme le rappelle Patrick Hernandez sur le plateau de France 2, Born to be alive "c’est 27 millions de singles vendus, un record absolu, 56 disques d’or. Le titre a été numéro un dans 25 ou 26 pays. C’est, en tout cas, une chanson qui a une vraie magie et qui a conservé une verdeur incroyable". Et pourtant, on apprend que les paroles ont été écrites en une demi-journée, la musique en une heure. Le tube a même failli ne jamais sortir faute de financement. Après 6 mois de galère en France, Patrick Hernandez a trouvé son producteur en Italie !

"Je voulais devenir un Beatles"

Patrick Hernandez est passé de l’anonymat absolu à une notoriété interplanétaire. "J’avais envie de devenir un Beatles, de faire en tout cas quelque chose qui ressemblait à ce qu’ils avaient fait. Ca a duré un petit moment et après je me suis aperçu que c’était une vie qui ne me convenait qu’à moitié".

Madonna, une danseuse de Patrick Hernandez

Dans  son livre, le chanteur raconte également sa rencontre avec Madonna. Elle fut l’une de ses danseuses pendant une tournée. "En fait, toute l’équipe a trouvé qu’elle avait un talent naissant vraiment très affirmé, (…) donc on a passé un an côte à côte".  

Un seul tube


Patrick Hernandez est le chanteur d’un seul tube. Mais sans regrets.  "A partir du moment où la chanson est devenue un vrai standard, je me suis dis que c’était pas si mal que ça et que pour un auteur compositeur j’avais réussi un joli coup".