Michel Tournier : l'université d'Angers recense tout ce qui se publie sur lui dans le monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/01/2016 à 16H06, publié le 20/01/2016 à 15H03
Le fonds Michel Tournier à la bibliothèque universitaire d'Angers

Le fonds Michel Tournier à la bibliothèque universitaire d'Angers

© France 3

C'est un fonds exceptionnel. Grâce à Arlette Bouloumié, une amie de l'écrivain décédé, la bibliothèque universitaire d'Angers (Maine-et-Loire) possède tout ce qui se publie sur Michel Tournier. Des milliers d'ouvrages en trente-cinq langues qui vont de la traduction de ses livres à de simples mentions dans d'autres livres ou des articles.

Reportage France 3 Pays de la Loire : E. Aubron, G. Rihet et C. Landreau
Tout a commencé en 1996. Arlette Bouloumié, une enseignante chercheuse travaille à l'université d'Angers. Elle est spécialiste de Michel Tournier avec qui elle a commencé à entretenir une correspondance et même, devenir son amie.
Michel Tournier et Arlette Bouloumié

Michel Tournier et Arlette Bouloumié

© France 3

La suite, Nathalie Clot, directrice de la bibliothèque universitaire d'Angers la raconte : 

Arlette Bouloumié a dit un jour à Michel Tournier: Tu reçois tous ces mémoires sur toi. Ce serait bien qu'on les dépose dans la bibliothèque et moi qui travaille ici, je les aurais sous la main. Ca a commencé comme ça, avec un livre, deux livres et tous les ans, une petite dizaine de livres. Le fonds a grandi comme ça entre 96 et aujourd'hui".


Les quelques dizaines de livres du début sont aujourd'hui des milliers et l'on trouve dans ce fonds unique tout ce qui est publié dans le monde sur Michel Tournier. Cela va des ouvrages de l'écrivain jusqu'aux simples citations reprises dans d'autres livres en passant par les photos ou les lettres d'admirateurs ou d'autres écrivains.

Le centre de référence mondial sur Michel Tournier

Michel Tournier traduit en trente-cinq langues

Michel Tournier traduit en trente-cinq langues

© France 3
Quel que soit l'étudiant qui, dans le monde, veut effectuer des recherches ou travailler sur l'oeuvre de Michel Tournier, il doit obligatoirement passer par la bibliothèque universitaire d'Angers.

"Nous sommes le centre de référence documentaire mondial sur Michel Tournier" revendique avec fierté France Chabod, responsable des fonds patrimoniaux d'Angers qui a dénombré trente-cinq langues dans cet étonnant patrimoine. Michel Tournier parti, cette collection va continuer de vivre et de s'enrichir. Elle côtoie sur les rayons un autre auteur avec lequel il entretenait une correspondance : Hervé Bazin dont les archives résident aussi à l'Université d'Angers.