Jean-Christophe Attias obtient le Goncourt de la biographie pour "Moïse fragile"

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2015 à 15H03, publié le 02/06/2015 à 14H49
Jean-Christophe Attias.

Jean-Christophe Attias.

© Molly Benn

Le Goncourt de la biographie 2015 a été attribué mardi à Jean-Christophe Attias pour "Moïse fragile", paru aux éditions Alma, un essai éblouissant retraçant l'évolution du personnage biblique à travers les siècles et pointant sa fragilité, a-t-on appris auprès de l'Académie.

Jean-Christophe Attias a été récompensé au premier tour par 5 voix contre 2 à Pierre Boncenne (qui n'était pas en lice pour le prix) pour le "Parapluie de Simon Leys" (Philippe Rey) et deux voix à Tatiana de Rosnay pour "Manderley for ever" (Albin Michel).

Vulnérabilité

"Moïse fragile" met en lumière la vulnérabilité de la figure de Moïse. Sans se soucier d'une globalité insaisissable, Jean-Christophe Attias, historien des  idées, s'empare de quelques épisodes marquants (dont il assume la subjectivité) de la vie de Moïse et en décortique les aspects cachés.
"Moïse fragile" de Jean-Christophe Attias. © Alma

"Mon Moïse à moi était précisément là où Moïse n'était pas. Il n'était pas dans le feu des miracles, dans le tonnerre des révélations, dans le sacre de la Loi. Il était ailleurs, dans les béances du texte, dans le silence des mots", écrit-il dans son avant-propos. S'opposant au pouvoir despotique de Pharaon, libérant les Hébreux de l'esclavage, conduisant Israël à l'orée de la Terre  promise après quarante années d'errance, Moïse est loin d'être un héros de  second rang. Pourtant, souligne Attias, Moïse est un prophète bredouillant, "un handicapé de la parole".

Et si Moïse était une femme ?

Moïse est aussi un homme à l'identité trouble, relève Attias qui rappelle qu'une lecture attentive du texte de l'Exode montre que "Moïse ne tient pas son nom de son père, de sa mère ou de Dieu, mais d'une femme étrangère, d'une Égyptienne".

Plus étonnant encore, dans le texte biblique, le prophète est désigné en des moments de découragement comme s'il était une femme, souligne-t-il encore. Attias, titulaire de la chaire de pensée juive médiévale à l'École pratique des hautes études, ne craint pas de poser la question : et si Moïse était une femme?

Le Goncourt de la biographie 2014 avait été attribué à Jean Lebrun pour "Notre Chanel", paru aux Editions Bleu Autour.