Janine Boissard : "L'autobiographie c'est l'urgence de faire le point"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 16H29, publié le 06/12/2016 à 16H21
Janine Boissard invitée sur le plateau de France 3 Ile de France pour présenter son roman autobiograhique "Une femme"

Janine Boissard invitée sur le plateau de France 3 Ile de France pour présenter son roman autobiograhique "Une femme"

© France 3 / Culturebox

Janine Boissard a écrit plusieurs dizaines d'oeuvres littéraires. De "L’Esprit de famille" à "Marie-tempête" ou "Une femme en blanc" ses romans ont souvent été adaptés au cinéma ou à la télévision. Aujourd'hui, c'est son histoire qu'elle raconte dans "Une femme, le roman d'une vie", un récit autobiographique paru chez Flammarion dans lequel l'écrivaine dévoile des secrets très intimes.

Depuis près de 36 ans, Janine Boissard invente la vie de personnages et racontent leurs aventures captivantes. Auteure de nombreux best-sellers, notamment des séries "Une femme en blanc" (adaptée pour la télévision avec Sandrine Bonnaire dans le rôle-titre) et "Marie-Tempête" elle choisit aujourd'hui de se raconter en toute intimité.
"Une femme, le roman d'une vie" vient de sortir chez Flammarion. 

Invitée sur le plateau de France 3, elle révèle quelques douleurs profonde, la mort de son fils, son avortement dans les années 1960.

Le monde réel avec passion 

Janine Boissard a vendu des milliers d'exemplaires dans le monde entier de ses 54 ouvrages qui ont enchanté des générations de lecteurs. Auteure populaire, parfois boudée par la critique aujourd'hui, la romancière se dit fière d'appartenir au grand monde de la littérature au sens large du terme. 

La littérature populaire est dédaignée par des intellectuels qui prétendent aimer le peuple mais quand le peuple aime quelque chose ils trouvent ça ridicule

"Une Femme", un bilan de vie

Elle a raconté les vies des autres, inventé des histoires proches des hommes et des femmes et aujourd'hui c'est sa propre histoire, sa propre vie de femme que Janine Boissard narre dans son dernier livre. "Une Femme" est née à la suite d'un drame, la perte de son fils. "J'ai un peu les boules d'en parler" dit-elle émue sur le plateau. Avant d'ajouter : "est alors venue l'urgence de faire le point" 
 

Je me suis aperçue que j'avais effacé dix années de ma vie car c'était trop difficile. Puis les souvenirs revenaient petit à petit.

Une confession intime

Ce livre c'est aussi une manière de faire table rase de certains fantômes récurrents. En 1968, Janine Boissard a 36 ans, quatre enfants et se retrouve à nouveau enceinte. Elle sait au fond d'elle qu'elle va divorcer et ne peut garder cet enfant. Elle s'adresse alors à une femme, "une faiseuse d'anges" comme on les appelait à l'époque, qui l'aide à passer ce moment douloureux. Quelques années après, la loi sur l'avortement sera voté par Simone Veil pour donner aux femmes la responsabilité entière du choix de l'enfant.

La plus grande victoire des féministes est de laisser le choix aux femmes d'être ou de ne pas être mère. Mais je pense que nous devons être responsables. Bravo que l'avortement soit permis mais pas n'importe comment !
 

Une femme le roman d'une vie boissard © France 3 / Culturebox

"Une femme" de Janine Boissard. Paru le 5 octobre 2016 chez Flammarion - 335 pages - 19,90€ 

J’avais écrit sur mon enfance et depuis longtemps on me réclamait un livre sur ma vie de femme. Mais comment ? Tant de blessures encore mal refermées, de proches qui risqueraient d’en souffrir. Il arrive qu’à la suite d’un événement douloureux, on éprouve le besoin vital de faire le point sur ce que l’on a vécu pour tenter de surmonter l’épreuve. Pour moi, ce fut la mort de mon fils aîné, François. Soudain, il me fallait d’urgence répondre à certaines questions lancinantes : "Avais-je fait tout ce qu’il fallait pour l’aider ? N’avais-je pas échoué à le sauver ? ". Dans ce livre qui lui est dédié, écrit comme un roman, deux histoires s’entrecroisent. Celle d’une petite fille mal dans sa peau qui se jurait d’être un jour un écrivain reconnu et qui, livre après livre, finira par atteindre son but. Et l’histoire d’une femme, mère de quatre enfants qui, obligée de se séparer de son mari, s’efforce de le faire le moins mal possible. Bien des femmes se reconnaîtront dans mon histoire et, si certaines pouvaient y trouver une aide, j’en serais heureuse.