De l'islamisme à l'humour : Farid Abdelkrim raconte son parcours dans un livre

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/05/2015 à 11H27, publié le 19/05/2015 à 11H15
Farid bdelkrim © PHOTOPQR/OUEST FRANCE / FRANCK DUBRAY

Farid Abdelkrim a un parcours pour le moins surprenant. Hier il militait au sein des Frères Musulmans, connus pour leur radicalité. Aujourd'hui il se moque de lui même et de l'intégrisme sur scène, en tant qu'humoriste. Pourquoi, comment ? Il raconte tout cela dans un livre.

C'est ce qu'on appelle un parcours en dents de scie. Farid grandit à Nantes dans un milieu très modeste, entre un père ouvrier et une mère femme au foyer. La première rupture, c'est la mort de ce père, alors qu'il a treize ans. Il commence à suivre la voie de la petite délinquance, pendant cinq ans il commet des larcins, des petits braquages, des combines.

Vient l'heure de l'apaisement, des premières prières, comme des parenthèses dans une vie agitée. Mais la logique qu'il suit se base sur une incompatibilité entre la France et l'Islam. Il rentre dans l'organisation des Frères musulmans. En son sein, il est chargé de transmettre les messages aux jeunes.

Finalement, après plusieurs années d'endoctrinement, Farid Abdelkrim s'éloigne de  l'organisation (considérée par plusieurs États comme terroriste). Au contact d'autres imams, dont celui de Bordeaux, il reconsidère son rapport à la France et à la religion. 

Le changement est tel qu'il en vient à imaginer un one man show pour rire de tout cela. Il se lance sur scène en 2012, avec le spectacle "Le chemin de la gare", dont voici la bande annonce :

Fort de cette première introspection sur scène, Farid Abdelkrim va plus loin, il décrit son parcours dans un livre baptisé "Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste. Itinéraire au coeur de l'Islam en France".

 Le reportage sur France 2 de R. Schapira :


"Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste. Itinéraire au coeur de l'islam de France", édition Les points sur les i, 2015, 18,90 euros.
Le spectacle de Farid Abdelkrim "Le chemin de la gare" est joué à Nîmes le 22 mai et Alès le 23 mai 2015.