Bernard Clavel: mort d'un écrivain humaniste et engagé

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/10/2010 à 09H55
Bernard Clavel: mort d'un écrivain humaniste et engagé

Bernard Clavel: mort d'un écrivain humaniste et engagé

© Culturebox

L'écrivain Bernard Clavel est décédé le 5 octobre 2010 à l'âge de 87 ans.  Prix Goncourt en 1968 pour " Les fruits de l'hiver ", il était l'auteur d'une immense oeuvre littéraire humaniste marquée par le pacifisme et la révolte contre toute injustice. 

Dans la centaine d'oeuvres qu'il a signées en un demi-siècle de production littéraire, Bernard Clavel a situé ses histoires dans les régions qu'il connaissait bien pour y avoir vécu : la Franche-Comté (il était né à Lons-le-Saulnier), la vallée du Rhône dont il a vanté la puissance du fleuve dans plusieurs ouvrages, l'Irlande ou le Grand Nord canadien. Ancien apprenti pâtissier, ouvrier, bûcheron, lutteur de foire, il puisait dans ses multiples expériences pour dresser des tableaux justes des milieux sociaux qu'il dépeignait.
Plusieurs films ont été tirés de ses livres parmi lesquels " Le tonnerre de Dieu " tiré du roman " Qui m'emporte ", " L'Espagnol " et, avec Fernandel, " Le voyage du père " que Clavel estimait raté car le scénariste avait ajouté des éléments à l'histoire originale.
Père de trois enfants, Bernard Clavel vivait avec sa deuxième épouse, l'écrivaine québécoise Josette Pratte.