Des planches inédites d'Hokusai éditées

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 02/12/2011 à 12H28
Une des "Trente-six vues du Mont Fuji - vent du du sud à l'aube claire - de Katsushika Hokusai

Une des "Trente-six vues du Mont Fuji - vent du du sud à l'aube claire - de Katsushika Hokusai

© AP/SIPA

Trois-cents planches inédites de "La Manga" du peintre japonais Katsushika Hokusai (1760-1849), un recueil de croquis, dessins et caricatures, ancêtre des mangas contemporains, sont réunies dans un ouvrage présenté à Paris. Intitulé "Hokusai Manga", l'ouvrage de près de 700 pages est édité par La Martinière.

Hokusai est le premier à avoir réuni ses gravures en une seule œuvre. Il a eu une influence déterminante sur les Impressionnistes français. Manet, Monet, Degas furent fascinés par "La Manga" dès qu'elle fut connue en Occident grâce au graveur Félix Bracquemond.

Animaux, caricatures, paysages et scènes de vie y sont reproduits dans les teintes de la gravure sur bois de l'époque (rouge), accompagnés de textes bilingues (français-japonais) rédigés par deux spécialistes du peintre : Hideki Nakamura, critique d'art et professeur émérite de l'université de Nagoya Zokei, et Mitsuru Uragami, antiquaire et expert en arts asiatiques.

"Hokusai Manga", édité par La  Martinière.

"Hokusai Manga", édité par La Martinière.

© DR

"On connaît surtout les 36 vues du Mont Fuji et la grande vague, mais Hokusai, qui est mort à 90 ans à une époque où l'espérance de vie était de 50 ans, n'a commencé à s'intéresser aux paysages qu'à 70 ans", a expliqué Mitsuru Uragami, considéré comme "le plus grand collectionneur d'Hokusai", selon la maison d'éditions.

"La Manga" finit par compter près de 4.000 planches. Hokusai l'a commencée à l'âge de 55 ans et l'a conçue au départ pour ses apprentis, 200 personnes réparties dans tout le Japon. "Les dix premiers tomes ont été édités. Ils ont rencontré un tel succès auprès du grand public qu'Hokusai a continué", a ajouté M. Uragami.