Une vente Hergé réalise près de 2 millions d'euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/06/2013 à 09H58, publié le 09/06/2013 à 09H54
Planche originale de 1942, issue de L'Etoile mystérieuse. 

Planche originale de 1942, issue de L'Etoile mystérieuse. 

© Hergé

Une vente consacrée à l'univers de Hergé a réalisé samedi 1,833 million d'euros (frais compris), une planche de "L'étoile mystérieuse", étant emportée à 202.100 euros (frais compris), a indiqué la maison d'enchères Artcurial. Sur cette planche originale à l'encre de Chine, de 1942, estimée 160.000 euros, on voit Tintin s'exclamer : "Hourra !... La fin du monde est remise à une date ultérieure !".

Parmi les crayonnés, celui réalisé en 1959 à la mine de plomb pour "Tintin au Tibet", l'album préféré de Hergé, s'est vendu 189.500 euros (frais compris). Il était estimé 140.000 euros. On y voit le capitaine Haddock sauver Milou enfoui sous la neige.

Un crayonné de "Coke en Stock", datant de 1958, estimé 140.000 euros, s'est vendu 176.800 euros (frais compris). Quant à la demi-planche supérieure d'un crayonné des "Bijoux de la Castafiore" (1963), estimée 50.000 euros, elle a été emportée 65.700 euros (frais compris). La cantatrice y pousse son célèbre cri "Ciel ! Mes bijoux".   
 
Record pour un album dédicacé du "Crabe aux pinces d'or"
Parmi les albums dédicacés, "un record absolu", selon Artcurial, a été enregistré pour l'édition originale à dos jaune du "Crabe aux pinces d'or", vendu 70.600 euros (frais compris). Un tirage de tête de "Tintin au pays des soviets" a été acquis 59.200 euros (frais compris). Un des deux albums existants de "Tintin au Congo" de 1931 a atteint 40.300 euros (frais compris).

Parmi les produits dérivés, une sculpture en bronze de Tintin en pied par Nat Neujean s'est vendue 27.800 euros (frais compris). En juin 2012, le record du monde pour une oeuvre de Hergé (1,3 million d'euros) avait été établi par la couverture gouachée de "Tintin en Amérique".

Par ailleurs, 27 lots de bandes dessinées ont été vendus, lors d'une première vacation, au profit de l'association Douleurs sans frontières pour 120.900 euros, avec notamment un hommage à Tintin par Enki Bilal (52.000 euros) et une oeuvre de ZEP (13.000 euros).