Tintin : un dessin du "Lotus Bleu" adjugé un million d'euros à Hong Kong

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/10/2015 à 15H59, publié le 05/10/2015 à 15H50
(A gauche) Planche de Georges Rémi dit Hergé vendue par Artcurial à Hong Kong : Encre de Chine et gouache blanche pour le troisième hors-texte destiné à cet album publié en 1936 aux éditions Casterman. L'édition originale du Lotus Bleu comporte cinq hors-textes en couleurs, les rééditions de cet album en noir et blanc n'en ont que quatre. Ce hors-texte n'apparaît que dans l'édition de 1936. Le seul dessin original de cet album mythique de 1936 encore en mains privées.

(A gauche) Planche de Georges Rémi dit Hergé vendue par Artcurial à Hong Kong : Encre de Chine et gouache blanche pour le troisième hors-texte destiné à cet album publié en 1936 aux éditions Casterman. L'édition originale du Lotus Bleu comporte cinq hors-textes en couleurs, les rééditions de cet album en noir et blanc n'en ont que quatre. Ce hors-texte n'apparaît que dans l'édition de 1936. Le seul dessin original de cet album mythique de 1936 encore en mains privées.

© Planche Artcurial - Couverture Casterman

Un dessin rare de Tintin de l'auteur de bande dessinée belge Hergé a été adjugé pour plus d'un million d'euros lundi lors d'une vente aux enchères à Hong Kong.

Dessinée en noir et blanc, l'oeuvre (ci-dessus à gauche) est un original du volume "Le Lotus Bleu" paru en 1936 et montre le héros à houppette transporté en pousse-pousse dans une rue de Shanghai sous l'oeil d'un policier.

Elle a été achetée pour 9,6 millions de dollars hongkongais (1,1 million d'euros) par un collectionneur asiatique, a annoncé la maison de vente aux enchères française Artcurial.

Ce dessin est le dernier original du "Lotus Bleu" encore en circulation, tous les autres étant la propriété de musées, selon Artcurial.

"Le Lotus Bleu est considéré par les experts comme l'album chef-d'oeuvre d'Hergé", a assuré Eric Leroy, expert bande dessinée chez Artcurial. "Le trait et le dessin d'Hergé étaient arrivés à maturité (...) C'était de plus inhabituel de parler de la Chine dans les années trente en Europe", a-t-il ajouté.