Quand Zep, le papa de Titeuf avait "le blues de la rentrée"

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 01/09/2015 à 11H24, publié le 01/09/2015 à 11H15
Zep et ses souvenirs de rentrée

Zep et ses souvenirs de rentrée

© France 3 / Culturebox

Zep est parti en tournée à l'occasion de la sortie de son nouvel album "Bienvenue en adolescence" qui voit grandir son héros Titeuf. De passage au Mans, à la veille de la rentrée scolaire, il a évoqué ce "blues" qu'il a longtemps ressenti à la fin des vacances et l'influence qu'il a eu dans sa "stratégie" de vente de ses albums.

Après avoir vendu 20 millions d'albums des aventures de "Titeuf" dans le monde Zep s'est fait une raison et s'est résolu à voir grandir son héros: "L'enfance est un monde qui peut durer... mais pas 50 albums, confie Zep. Si on veut que les histoires soient vraies et nouvelles, je ne pense pas que l'on puisse rester 50 ans en enfance".

Et Zep de confier à l'équipe de France3 Le Mans qu'il avait le blues à chaque fin de vacances et combien la "rentrée lui brisait le coeur". Ces souvenirs d'enfance ont eu un véritable impact plus tard.
En effet des années après avoir fini sa scolarité, il s'est "arrangé à chaque fois pour que ses livres sortent au moment de la rentrée... ça fait passer la pillule, c'est dur mais, j'ai un bouquin qui sort", conclut-il avec un large sourire.

Reportage : Yann Ledos, Marc Yvard, Joël Cullerier

Pour ce 14e album, le tirage prévu est de 500 000 exemplaires, de quoi effacer "le blues" de la rentrée.

"Bienvenue en adolescence" de Zep chez Glénat