"Pari(s) d'amies" : la première bande dessinée de Rokhaya Diallo

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/05/2015 à 17H41, publié le 06/05/2015 à 17H28
Extrait de "Pari(s) d'amies" de Rokhaya Diallo (Ed. Delcourt)

Extrait de "Pari(s) d'amies" de Rokhaya Diallo (Ed. Delcourt)

© France 3 / Culturebox

Connue pour ses engagements et ses prises de positions qui créent parfois la polémique, l'écrivain et éditorialiste Rokhaya Diallo s'essaye à un genre nouveau, la bande dessinée. Féministe et fervente militante de l'anti-racisme, dans "Pari(s) d'amies" (Ed. Delcourt), elle raconte le quotidien de 5 trentenaires. Ces parisiennes sont à l'image de la société, venant d'univers culturels différents.

Reportage : D. Morel / V. Delahautemaison / G. Courtois / E. Riou
Cette bande dessinée n'est pas un éditorial ou une tribune politique, des genres qu'affectionne particulièrement Rokhaya Diallo . On y suit le quotidien de 5 copines, qui viennent certes de milieux différents et qui n'ont pas la même culture. Mais elles sont amies et leurs préoccupations sont celles de toutes trentenaires. Elles échangent sur leurs vie professionnelles et amoureuses. Malgré leurs différences, elles vivent avec leur temps, sans renier leurs origines. Des parisiennes de 2015, en somme. Mais avec Rokhaya Diallo, le mesage politique n'est jamais loin. La jeune femme trouve "dommage de réduire Paris à Edith Piaf et Charles Trénet". La capitale française est, selon elle, avant tout la ville qui attire le plus de touristes au monde, et l'une des métropoles les plus multiculturelles d'Europe. 
Rokhaya Diallo est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme

Rokhaya Diallo est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le racisme

© France 3 / Culturebox

Femme et journaliste engagée sur les thèmes du racisme et du féministe, Rokhaya Diallo est souvent au coeur de polémiques. Elle a notamment pris position contre la loi interdisant le port du voile intégral sur la voie publique et celle interdisant le port de signes religieux à l'école. 

Les indivisibles, une association contre le racisme, cible de nombreuses polémiques


En 2006, elle fonde "Les Indivisibles", une association qui vise à lutter, notamment grâce à l'humour, contre le racisme ordinaire. L'association décerne par exemple depuis 2009 des "Y'a bon Awards", au cours d'une cérémonie satirique récompensant le meilleur du pire des déclarations racistes prononcées par des personnalités publiques. 


"Pari(s) d'amies", de Rokhaya Diallo et Kim Consigny sorti le 8 avril 2015 aux Editions Delcourt (17.95 euros)