"Panthère" ou les rêveries d’une fillette solitaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/12/2014 à 17H28, publié le 26/12/2014 à 16H48
Panthère, de Brecht Evens

Panthère, de Brecht Evens

© Actes Sud

C’est l’une des bandes dessinées de l’année. Dans "Panthère", Brecht Evens livre une fable sur la solitude et les peurs d’une petite fille marquée par la perte de son chat.

Est-il auteur de bande-dessinée ou peintre ? La question se pose quand on se penche sur le cas de Brecht Evens. Une chose est certaine : le Belge de 29 ans est déjà passé maître dans son art.

Dès 2010, il avait fait sensation avec "Les Noceurs", paru chez Actes Sud. Les jurés du festival d’Angoulême ne s’y étaient pas trompés et lui avaient décerné le "Prix de l’Audace". Une juste récompense pour cette œuvre à mille lieux des classiques de l’école belge de la BD, adepte de la ligne claire. L’année suivante, Brecht Evens avait confirmé les espoirs placés en lui en signant "Les Amateurs" : un roman graphique onirique qui avait pour théâtre la campagne flamande, et des artistes illuminés comme personnages.
Planches de "Panthère"

Planches de "Panthère"

© Galerie Martel
 
Mais avec "Panthère", l’artiste signe sans doute son œuvre la plus accomplie, la qualité et l’ambigüité du récit égalant la virtuosité du trait. Brecht Evens tourne le dos à l’univers des adultes et entraîne son lecteur dans un huit-clos dont Christine, une jeune fille, et Panthère, un félin rusé, sont les deux principaux protagonistes.

Le monde de Christine se résume à sa chambre où elle laisse vagabonder son imagination en l'absence de sa mère - morte ou partie - et d'amis de son âge. Quand son chat Patchouli meurt, elle est plongée dans un abîme de tristesse. Une panthère polychrome surgit alors de sa commode et va l'aider à faire son deuil, tout en manifestant des pulsions parfois malsaines à son égard.

"Panthère" est la projection des rêves, angoisses et fantasmes d’une gamine solitaire confrontée à l’épreuve de la mort. Autant de sentiments entremêlés dont les éblouissants dessins à l’encre de Brecht Evens rendent compte dans cette BD où l’atmosphère est tour à tour mélancolique, amusante et noire.

Informations pratiques :

"Panthère", de Brecht Evens. Actes Sud, 23 euros.
 

Exposition "Panthère" à la galerie Martel, 17 rue Martel, 75010 Paris. Jusqu’au 31 janvier 2015.

"Panthère" est en sélection officielle au festival de la bande dessinée d'Angoulême 2015. Pour en lire un court extrait, cliquez ici