Marine Le Pen élue le 7 mai 2017 ? "La Présidente" imagine en bande dessinée l'arrivée au pouvoir du FN

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 03/05/2017 à 17H52, publié le 03/05/2017 à 17H42
Détail de la couverture "La Présidente", tome 1, de François Durpaire et Farid Boujellal

Détail de la couverture "La Présidente", tome 1, de François Durpaire et Farid Boujellal

© Farid Boujellal / Les Arènes_Démopolis

Que se passerait-il si Marine Le Pen était élue présidente de la République ? François Durpaire, historien et Farid Boujellal, auteur de BD, ont imaginé ce scénario dans une bande dessinée "La Présidente" (Les Arènes-Demopolis), trois tomes à ce jour vendus à plus de 200 000 exemplaires. Un véritable succès d’édition pour une histoire édifiante.

Le premier tome de "La Présidente" s'ouvre sur la journée du 7 mai 2017. Une vieille dame, Antoinette, ancienne résistante, vient de voter, accompagnée de son amie Fati, qu'elle héberge chez elle. Fati attend le renouvellement de sa carte de séjour. C'est avec les deux petits-fils d'Antoinette, Tarik et Stéphane, que les deux femmes suivent la soirée électorale. À 20h00 le visage de la 8e présidente de la Ve République apparaît à l'écran. Marine Le Pen est élue avec 50,41 % des voix.
Page 9 "La Présidente", tome 1, de  François Durpaire et Farid Boujellal

Page 9 "La Présidente", tome 1, de  François Durpaire et Farid Boujellal

© Farid Boujellal / Les Arènes-Démopolis

Un scénario inspiré directement du programme de Marine Le Pen

Annonce des résultats, Unes de la presse au lendemain de l'élection, premiers affrontements dans la rue, cérémonie d'investiture, passation de pouvoirs entre la nouvelle présidente et François Hollande, installation au Palais de l'Élysée, nomination du gouvernement (un gouvernement d'alliance avec l'aile droite des Républicains, Gérard Longuet premier ministre ), mise en place immédiate d'un système de surveillance, "priorité nationale", purge dans les milieux du rap, réforme des programmes d'histoire à l'école (la nouvelle présidente fraîchement élue préconise de "ne pas trop insister sur l'esclavage"), Marseillaise dans les écoles tous les lundis, cours de morale… Les deux auteurs de cette politique-fiction déroulent le scénario dans les moindres détails sur les lendemains de cette élection. Et pour cause, les deux auteurs ont travaillé à partir du programme de Marine Le Pen, et ont imaginé pas à pas ce qui arriverait si ce programme était appliqué.
"La Présidente", tome 1, de  François Durpaire et Farid Boujellal, page 64

"La Présidente", tome 1, de  François Durpaire et Farid Boujellal, page 64

© Farid Boujellal / Les Arènes-Démopolis

Quand la réalité rattrape la fiction

Le premier tome de "La Présidente", lorsqu'il a été publié en 2015, était un "récit graphique d'anticipation". A trois jours du 2e tour du scrutin de l'élection présidentielle, il ne l'est plus. Le scénario que les deux auteurs ont imaginé a déjà commencé à se réaliser.

"Entre temps", explique François Durpaire dès le prologue du second tome en 2016, "les événements se sont précipités, validant nos prédictions : état d'urgence, constitution d'une garde nationale demandée par François Hollande, Brexit, montée du populisme en Europe et aux Etats-Unis…"
"La Présidente - Totalitaire" tome 2

"La Présidente - Totalitaire" tome 2

© Farid Boujellal / Les Arènes-Démopolis
Le récit se poursuit dans deux autres tomes, "Totalitaire", publié en octobre 2016, et "La vague", en mars 2017, qui emmènent le lecteur jusqu'à l'élection présidentielle de 2022, et au-delà. Le récit est incarné par les personnages d'Antoinette, Fati et Stéphane et Tarik, qui entrent en résistance. Le graphisme, un noir et blanc travaillé presque comme de la photo, fonctionne bien et contribue à donner au récit une couleur réaliste.

Bande dessinée de "science-fiction civique"

Très documenté, pédagogique, "La présidente" est un roman graphique engagé, qui reprend point par point les projets du Front National, décortique les affirmations de Marine Le Pen et y répond par la voix des personnages. Le récit est aussi enrichi de rappels historiques (l'histoire du FN, celle du Bloc identitaire, une "petite histoire de la surveillance numérique"…).
"La Présidente - La Vague", tome 3, page 82

"La Présidente - La Vague", tome 3, page 82

Les auteurs revendiquent un nouveau genre, la "science-fiction civique", ayant pour objectif de "prendre un temps d'avance sur le temps politique, en s'arrachant au flux imposé par l'immédiat". Le troisième tome de la série, paru en mars dernier, "La Vague" (plus maladroit graphiquement), imagine un débat télévisé entre Marine Le Pen et ... Emmanuel Macron et la victoire de ce dernier à l'élection présidentielle … en 2024 !

Deux autres albums de bandes dessinées traitent du front National : "L'illusion nationale" (Les Arènes), de Valérie Igounet et Vincent Jarousseau, une enquête dans les villes dirigées par le FN, en forme de roman photo, et "La face crashée de Marine Le Pen" de Richard Malka, Saïd Mahrane et Riss, qui imagine la journée de Marine Le Pen à la veille du second tour des élections présidentielles.
Couvertures de "La Présidente", tomes 1, 2, 3
"La Présidente" Tome 1, de François Durpaire et Farid Boujellal (Les Arènes-Demopolis – 160 pages- 20 €)
"La Présidente - Totalitaire" Tome 2, de François Durpaire et Farid Boujellal (Les Arènes-Demopolis – 140 pages – 20 €)
"La Présidente – La vague" Tome 3, de François Durpaire  et Farid Boujellal (Les Arènes-Demopolis – 110 pages – 20 €)

Le tome 1 de "La Présidente" est également disponible en version souple, vendue en kiosque.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !