Lyon BD Festival : les auteurs se mettent à table pour le Bouchon déchaîné

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/06/2017 à 19H42, publié le 10/06/2017 à 18H59
Le Bouchon déchaîné : 30 auteurs qui cogitent et dessinent pendant un repas et au final, un journal distribué gratuitement au public.

Le Bouchon déchaîné : 30 auteurs qui cogitent et dessinent pendant un repas et au final, un journal distribué gratuitement au public.

© France 3 Culturebox

La capitale des Gaules accueille jusqu’au 11 juin la 12e édition du Lyon BD Festival. Plus de 230 auteurs sont présents mais certains ont pu se retrouver avant l’ouverture officielle pour une soirée spéciale. Autour d’un bon repas, une trentaine de dessinateurs ont réalisé des planches inédites destinées à alimenter le Bouchon déchaîné, un journal tiré à 5000 exemplaires.

Rien de tel qu’un bouchon lyonnais pour favoriser l’inspiration d’un auteur de BD ! Depuis 3 ans, le festival organise la veille de l’ouverture un dîner dans un restaurant de la Croix-Rousse (un quartier typique de Lyon), Les 7 Péchés du plateau. Cette année, une trentaine d’auteurs, toutes nationalités confondues, était présents, pas seulement pour la bonne chère, mais pour croquer des dessins, un peu sur le modèle des musiciens qui font un "bœuf " après un concert.
 
Là où l’idée est intéressante, c’est que ces croquis réalisés sur un coin de table vont devenir la matière première d’un journal baptisé "Le Bouchon déchaîné" (un nom trouvé par la coloriste et scénariste française Brigitte Findakly) : en couverture, un auteur vedette qui fait l’objet d’un grand entretien, un article de fond et les dessins réalisés au cours de la soirée. C’est l’équipe du magazine Lyon Capitale qui s’occupe de corriger et de scanner le tout pour que le journal soit imprimé dans la nuit puis distribué gratuitement le jour de l’inauguration du festival à 5 000 exemplaires.

Reportage : France 3 Grand Lyon - M. Zammit / J. Adde / P. Dehais

Cette année, c’est la dessinatrice Lisa Mandel qui a les honneurs du Bouchon déchaîné. L’auteure a publié cette année "Les Nouvelles de la Jungle (de Calais)" chez Casterman, un ouvrage décalé sur les migrants installés à Calais, en collaboration avec la sociologue Yasmina Bouagga. Avec elle, le Bouchon a donc choisi comme thème la BD du réel, qui évoque un genre en pleine explosion, celui de la BD reportage.

Tout le programme du 12e Lyon BD festival est à retrouver ici