"Les rêveurs lunaires" : quatre génies racontés en BD par Villani et Baudoin

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Publié le 09/04/2015 à 16H36
"Les rêveurs lunaires", roman graphique de Cédric Villani et Edmond Baudoin

"Les rêveurs lunaires", roman graphique de Cédric Villani et Edmond Baudoin

© Edmond Baudoin ( Gallimard / Grasset)

Le mathématicien Cédric Villani et le grand auteur de BD Edmond Baudoin ont associé leurs talents pour écrire à quatre mains "Les rêveurs lunaires", le récit de quatre destins d'hommes qui ont influencé chacun à sa manière le cours de l'histoire de la seconde guerre mondiale. Un album qui mêle pédagogie, histoire et poésie, servi par les dessins à l'encre d'une très grande force d'Edmond Baudoin.

"Imagine Turing par Baudoin", voilà comment une petite phrase lancée par un mathématicien, (Cédric Villani, médaille Fields, Nobel des mathématiques, quand même), s'est transformée en un très beau projet écrit et dessiné à quatre mains avec le dessinateur Edmond Baudoin. Il fait le récit en bandes dessinées de quatre destins, qui ont, chacun à leur manière infléchi le cours de la seconde guerre mondiale : Werner Heisenberg, Alan Turing, Leo Szilard, Hugh Dowding.

Le premier est physicien, Werner Heisenberg, découvreur du "principe d'incertitude", l'un des fondateurs de la mécanique quantique, dont l'application a mené notamment à la fabrication de la bombe atomique. Son rôle pendant la seconde guerre mondiale reste une énigme. Le second est mathématicie, le Britannique Alan Turing, qui a joué un rôle majeur dans le décryptage des codes de la machine "Enigma", pendant la deuxième guerre mondiale. Il a aussi jeté les bases de l'informatique.
Alan Turing dans les "Les rêveurs lunaires" © Baudoin
Le troisième est un physicien hongrois, Leo Szilard, l'un des premiers à avoir compris l'application militaire de l'énergie nucléaire. Il a participé au projet Manhattan avant de devenir un ardent défenseur du désarmement. Il s'est ensuite consacré à la biologie moléculaire. Le dernier, Hugh Dowding, enfin, a dirigé la bataille d'Angleterre. C'est grâce à lui que les forces aériennes n'ont pas été anéanties par la Luftwaffe. 

Voyage au coeur du génie humain

Cédric Villani et Edmond Baudoin ont associé leurs voix pour raconter ces quatre destins, et le contexte dans lequel ils se sont accomplis, conjuguant récit intime et grande histoire : la science et la pédagogie de Villani pour comprendre la complexité des concepts scientifiques, et leurs enjeux historiques, le génie du dessin de Baudoin pour voyager dans les recoins les plus reculés de la conscience et de l'inconscient de ces grands hommes, leurs obsessions, leurs rêves et leurs cauchemars, ce qui guide aussi leur appêtit de connaissance et aussi les rapports qu'ils entretiennent avec la société dans laquelle ils vivent. Pas toujours facile : Alan Turing fut rejeté pour son homosexualité, Hugh Dowding mis au placart par sa hierarchie ...
"Les rêveurs lunaires", page intérieure © Baudoin
"Les rêveurs lunaires" jette sur la seconde guerre mondiale un regard inédit. Si de nombreux albums de bandes dessinées ont déjà raconté la seconde guerre mondiale (Tardi, Spiegelman…), ils l'ont toujours fait sous l'angle des dirigeants, des soldats ou des citoyens, jamais des scientifiques, artisans des outils de la machine de guerre Or, comme le précise Villani dans un texte postface qui complète l'album, le regard de ces personnages est précieux à plus d'un titre. "Ces personnes, en situation de responsabilité, mais disposant aussi d'un certain recul par rapport aux événements, contribuent par leur point de vue, chacun à sa façon, à préciser les contours d'une période historique de la plus grande complexité".

Pour accompagner le lecteur dans ce voyage de haut vol, le récit est ponctué par les échanges de Cédric Villani et Edmond Baudoin, le lecteur comme invité dans la conversation. "Ce sont les rêves qui font progresser l'humanité", dit Hugh Dowding. "Les rêveurs lunaires" est un projet ambitieux, qui tient ses promesses : rendre accessible les concepts les plus complexes, et les questions philosophiques que pose la science, sans jamais perdre ni ennuyer son lecteur. C'est aussi un album bouleversant, qui fait entrer dans les mystères du génie de certains hommes, et les joies et les tourments qui l'accompagnent.
"Les rêveurs lunaires" couverture
Les rêveurs lunaires, quatre génies qui ont changé l'histoire Cédric Villani et Edmond Baudoin ( Gallimard/ Grasset - 180 pages - 22,00 € ).