La vie tourmentée de Goya en bande dessinée

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/04/2015 à 14H41, publié le 14/04/2015 à 12H07
"Saturne dévorant un de ses fils" vu par le dessinateur Benjamin Bozonnet

"Saturne dévorant un de ses fils" vu par le dessinateur Benjamin Bozonnet

© France 3

La vie du peintre espagnol Francisco de Goya vient d'être adaptée dans une bande dessinée éditée chez Glénat. Un album sombre où l'art côtoie les tourments d'un homme âgé et sourd.

Tout est parti de l'oeuvre la plus connue de Francisco de Goya, "Saturne dévorant un des ses fils". Le scénariste Olivier Bleys et le dessinateur Benjamin Bozonnet ont imaginé une B.D relatant la démarche créative de l'artiste lors de la réalisation de cette fresque. Une approche à la fois historique, mais surtout romancée : "Ca n'a pas été un travail facile parce que les sources sont parcellaires [...] mais en même temps, pour un scénariste, c'est plutôt une chance", confie l'un des auteurs.

Goya, un homme sombre

En 1819, Goya est un homme âgé, sourd et tourmenté. Dans sa "Quinta del Sordo" (Maison du sourd en français) où il réside, la cohabitation avec sa fille et son modèle est violente et c'est dans ce contexte que naîtront les 14 fresques de la série "Pinturas Negras", dont est extrait "Saturne dévorant un de ses fils".

Reportage : G. / P. Lecuyer / C. Berge : 
"Une manière pour lui de revenir à des choses plus essentielles"

Si les auteurs ont choisi cette période excessivement sombre de la vie de l'artiste, c'est parce qu'elle est à la fois très prolifique et qu'elle témoigne de la réalité d'une époque. Pour Benjamin Bozonnet, la situation du peintre à cette époque est ambiguë : "J'ai presque envie de dire qu'il est en dépression, mais c'est une manière pour lui de revenir à des choses plus essentielles ". 
"Saturne dévorant un de ses fils" de Francisco de Goya exposé au Musée du Prado à Madrid

"Saturne dévorant un de ses fils" de Francisco de Goya exposé au Musée du Prado à Madrid

© Museo Nacional del Prado
La collection "Peintres d'exceptions" des éditions Glénat propose 10 albums par an. Une série destinée à faire connaître les grands peintres et qui devrait se poursuivre jusqu'en 2017. 
Les grands peintres chez Glénat © France3/culturebox
"Les Grands Peintres : Goya" d'Olivier Bleys et Benjamin Bozonnet (Glénat) 56 pages  - 14.50€