La libraire prend "20 ans ferme" avec Sylvain Ricard et Nicoby

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/04/2012 à 14H37
Marie Rameau prend "20 ans ferme" avec Sylvain Ricard et Nicoby

Marie Rameau prend "20 ans ferme" avec Sylvain Ricard et Nicoby

© DR

Inspiré par le témoignage d'un ancien taulard, « 20 ans ferme » jette un oeil au coeur du milieu carcéral français. On ne remet pas en cause les peines de sureté dans ce récit. Les auteurs s'interrogent sur les traitements réservés à des êtres humains, sur leurs conditions de détention : où s'arrêtent les droits d'un homme, comment on l'humilie, le frustre, fait pression sur lui, physiquement et psychologiquement ?

Milan vient d'en prendre pour 20 ans, tombé pour braquage. Sauvage, révolté, il met un point d'honneur à bousculer les institutions. Il a beau être un repris de justice, il n'en est pas moins un homme, une entité pensante. Ce n'est pas parce qu'on fait une connerie, si grosse soit-elle, qu'on devient une chose purement mauvaise. Il faut payer sa dette à la société, ok. La Justice a fait son travail, très bien. Celui de la prison ne devrait pas être de briser ses détenus et de tuer tout espoir de réinsertion. Voilà ce que Milan revendique.

L'administration et les matons lui feront payer au prix fort. Le mitard, l'interdiction de parloir sexuel, l'éloignement géographique des proches, tout est bon pour faire taire une voix qui n'a de cesse de réclamer ce qu'on ne devrait refuser à personne.

"20 ans ferme" de Sylvain Ricard et Nicoby

"20 ans ferme" de Sylvain Ricard et Nicoby

© Futuropolis
Parce qu'il faut garder en tête que ce qui se passe sur le sol de la République, même derrière les barreaux, cet album est indispensable. En supprimant toute dignité à quelqu'un, on perd soi-même toute intégrité, toute humanité et toute respectabilité. Nos geôles sont certainement notre propre reflet. Mais on ne peut pas se revendiquer des Lumières, des droits de l'Homme et s'asseoir sur leurs principes élémentaires. « 20 ans ferme » dénonce l'hypocrisie de notre société et une de ses plus scandaleuses contradictions.

« 20 ans ferme », de Sylvain Ricard et Nicoby, Ed. Futuropolis, 17€.

Marie Rameau - Librairie Bulles de Salon - 45 rue Carnot 92300 Levallois-Perret

Marie Rameau - Librairie Bulles de Salon - 45 rue Carnot 92300 Levallois-Perret

© DR