La libraire craque pour un affreux jojo, Paolo Pinocchio !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/06/2012 à 12H37
Marie la libraire et son super-héros préféré !

Marie la libraire et son super-héros préféré !

© DR

Les histoires pour enfants et autres fables sont régulièrement détournées pour le plaisir non-coupable des plus grands. Les « Filles Perdues » de Alan Moore et sa femme nous ont dévoilé l'éducation sexuelle de Dorothy du Magicien d'Oz, d'Alice du Pays des Merveilles et de Wendy l'amie de Peter Pan. La série « Fables » s'articule autour de contes divers, d'Andersen, de Perrault ou de Grimm. Le « Pinocchio » de Winschluss avait changé le monde entourant le petit pantin de bois en un chaos déboussolant pour un résultat absolument magnifique et salué à Angoulême. Et aujourd'hui, l'auteur Lucas Varela s'empare à son tour du célèbre menteur au nez télescopique pour le changer en salaud cynique et sans vergogne.

"Paolo Pinocchio" de Lucas Varela

"Paolo Pinocchio" de Lucas Varela

© Ed. Tanibis

Eh bien oui... Paolo Pinocchio n'a pas eu la chance de voir son voeu exhaussé par la Fée Bleue. Il n'est pas devenu un petit garçon comme les autres. Il a juste grandi pour devenir un bonhomme en bois, toujours menteur, et c'est presque là le moindre de ses vices ! Paolo use de mensonges éhontés pour arriver à ses fins. Oubliés les petits arrangements insignifiants avec la vérité. En grandissant c'est le pantin qui joue les marionnettistes. Ici, pour mettre le Petit Chaperon Rouge dans son lit puis le faire dévorer par le Loup quand la relation commence à prendre trop de place. Là, pour emprunter autant d'argent que possible à n'importe quel personnage un peu naïf.

extrait de "Paolo Pinocchio"

extrait de "Paolo Pinocchio"

© Ed. Tanibis

Bref. Ce Pinocchio n'a de cesse d'être condamné, puis exécuté par les humains et il atterrit immanquablement aux Enfers, à bouillir dans un chaudron au milieu d'âmes en peine. Fait de bois, il ne craint pas vraiment la chaleur et il va se faire un malin plaisir à empoisonner la vie des démons, Cerbère, Apophis, Charon et toute la clique. Son chemin va croiser celui des créatures de Jérôme Bosch, des femmes d'Ingres, ou encore de Dante lui-même, qui a oublié son laisser-passer pour sortir de là... Pinocchio aux Enfers, au purgatoire, dans les limbes. Et parfois sur Terre. L'affreux jojo arrive toujours à revenir parmi nous, pour mieux retourner mettre le souk chez Satan et nous gratifier de ses farces immorales et bien gratinées ! Pinocchio est un vilain monsieur. La Diabolique Comédie est née !

extrait de "Paolo Pinocchio"

extrait de "Paolo Pinocchio"

© Ed. Tanibis

Si vous aimez toujours qu'on vous raconte des histoires mais que, par la force des choses, vous avez grandi, rejoignez Paolo Pinocchio dans ces aventures déjantées ! Le dessin est aux petits oignons, les couleurs sont bien flashy et l'humour est d'un noir irrésistible ! Je ne pensais pas dire ça un jour, mais Pinocchio est mon super-héros préféré !

Paolo Pinocchio de Lucas Varela (Ed. Tanibis) 16,00 €.

Marie Rameau - Librairie Bulles de Salon - 45 rue Carnot 92300 Levallois-Perret

Marie Rameau - Librairie Bulles de Salon - 45 rue Carnot 92300 Levallois-Perret

© DR