Jirô Taniguchi invité exceptionnel du Festival d'Angoulême 2015

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/06/2014 à 14H45, publié le 26/06/2014 à 14H27
Jirô Taniguchi

Jirô Taniguchi

© KARYN POUPEE / AFP

L'auteur de mangas Jirô Taniguchi sera en janvier 2015 l'un des principaux invités du 42e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, à l'occasion d'une grande exposition, la première de cette envergure à lui être consacrée en Europe.

Révélé en Occident il y a deux décennies, avec la publication en 1995 de son album fondateur, "L'Homme qui marche", le Japonais Jirô Taniguchi est devenu au fil d'une trentaine d'ouvrages traduits le mangaka "le plus apprécié des lecteurs francophones toutes générations confondues", soulignent les organisateurs du Festival.

"Taniguchi, l'homme qui rêve"

Auteur d'une oeuvre foisonnante et humaniste, Jirô Taniguchi sera présent à l'inauguration de l'exposition et participera au programme des Rencontres internationales du 42e Festival. Intitulée "Taniguchi, l'homme qui rêve", cette exposition monographique proposera au visiteur de cheminer à travers quatre décennies de création.
Jiro Taniguchi, Quartier lointain
Du récit intimiste au polar, du western à la fresque historique, de la saga animalière à l'aventure sportive, du carnet de voyage à l'adaptation littéraire ou l'autobiographie, le maître japonais s'est confronté à la plupart des genres du 9e art, acquérant ainsi un "rare statut de 'passeur' entre Orient et Occident, qui confère à son oeuvre une dimension universelle", relèvent les organisateurs.

Quatre albums en France en 2014

Cette initiative du Festival intervient dans un contexte de forte actualité pour Jirô Taniguchi, puisque quatre nouveaux titres auront été publiés courant 2014 chez quatre éditeurs différents (Casterman, Futuropolis, Louis Vuitton et Rue de Sèvres).

Né en août 1947 à Tottori, au Japon, dans une famille très modeste, Jirô Taniguchi a débuté dans la BD en 1970 avec "Un été desséché". Il a été couronné par de nombreux prix dont celui du Meilleur scénario à Angoulême, en 2003, pour le premier tome de "Quartier lointain". Après Angoulême, l'exposition doit circuler en France et en Europe.