François Boucq, de la BD aux dessins de presse du procès du Carlton

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/02/2015 à 17H35, publié le 13/02/2015 à 17H17
François Boucq © PHOTOPQR/VOIX DU NORD/Alexis Christiaen

François Boucq est un des piliers de la grande famille de la bande dessinée française. Dans son studio lillois, il a donné naissance à de nombreux personnages fantasques, pleins d'humour. Il se plait aussi dans le dessin réaliste. Il suit actuellement le procès du Carlton de Lille pour le quotidien "Le Monde", avec pour objectif d'en faire un nouveau livre.

Il présentait il y a quelques jours à peine une nouvelle BD, "Little Tulip" (éditions du Lombard), au Festival de bande dessinée d'Angoulême. Le voici sur les bancs du tribunal de Lille, côté public, pour assister au procès de 14 prévenus, dont Dominique Strauss Kahn, dans l'affaire de prostitution au Carlton de Lille. Il dessine chaque jour d'audience, puis rend ses copies au quotidien le Monde, qui les publie dans l'édition papier, ainsi que dans le blog judiciaire de la journaliste qui l'accompagne, Pascale Robert-Diard.
DSK au procès

DSK au procès

© France 3 / Capture d'écran
Voilà une nouvelle aventure, un nouvel exercice pour le dessinateur lillois de 59 ans, Grand prix du festival d'Angoulême en 1998. En attendant de faire un recueil de ces dessins d'audience, François Boucq s'est aussi attelé à un challenge de taille d'un autre genre : il reprend le personnage Super Dupont de Gotlib, à la demande de ce dernier. L'album paraîtra dans quelques mois.

Le reportage de Yann Fossurier, Sébastien Gurak, Sophie Naumovitz :
Retrouvez les dessins de François Boucq au procès sur sa page Facebook.