Le Suisse Cosey lauréat du Grand Prix de la ville d'Angoulême

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/01/2017 à 20H09, publié le 25/01/2017 à 19H24
L'auteur de BD Cosey, Grand Prix du Festival d'Angoulême 2017.

L'auteur de BD Cosey, Grand Prix du Festival d'Angoulême 2017.

© Antoine Menard

Le dessinateur suisse Cosey, auteur notamment de la série "Jonathan", a reçu mercredi le Grand prix de la Ville d'Angoulême, un des plus prestigieux prix de bande dessinée, à la veille de l'ouverture du Festival international de la BD.

Agé de 66 ans, Cosey (de son vrai nom Bernard Cosandey) était en lice face à deux autres géants de la BD: le Français Manu Larcenet et l'Américain Chris Ware.

Pour de nombreux lecteurs le nom de Cosey se confond avec "Jonathan" (Le Lombard), le héros d'une formidable saga parue dans le Journal Tintin en 1975. Chacun des 16 épisodes (à ce jour) de la série d'aventures qui se passe dans l'Himalaya, peut se lire comme une fiction autobiographique.

Cosey, dessinateur globe-trotter amoureux de l'Asie, avait déjà été primé à Angoulême, en 1982, où il avait reçu le prix du meilleur album de l'année pour le 7e tome de "Jonathan" intitulé "Kate".

Le 7e tome de Jonathan, "Kate", pour lequel Cosey avait été primé à Angoulême en 1982

Le 7e tome de Jonathan, "Kate", pour lequel Cosey avait été primé à Angoulême en 1982

© Editions Le Lombard

Le dessinateur a également publié deux tomes d'"A la recherche de Peter Pan" (Le Lombard) ainsi que plusieurs albums chez Dupuis, dans lesquels, grâce à son trait délicat, s'exprime son talent pour créer des atmosphères baignées de mélancolie: "Voyage en Italie", "Saïgon-Hanoï", deux histoires sur des vétérans de la guerre du Vietnam ou encore "Zeke raconte des histoires" qui se déroule en Birmanie.

Le Bouddha d'Azur de Cosey.

Le Bouddha d'Azur de Cosey.

© Editions Dupuis

Cosey peut également surprendre. Il a ainsi signé l'an dernier "Une mystérieuse mélodie", un superbe et étonnant Mickey dans une collection originale lancée par Glénat où des auteurs de la BD franco-belge revisitent l'univers du héros de Disney.

L'an dernier, c'est le Belge Hermann, un autre auteur fétiche du Lombard, qui avait reçu le grand prix de la Ville d'Angoulême. Le Fauve d'Or du meilleur album de bande dessinée sera décerné samedi soir.