L'architecte des Bâtiments de France n'aime pas les Simpson

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/01/2015 à 15H12
Un détail de la fresque d'Angoulême

Un détail de la fresque d'Angoulême

© France 3 / Culturebox

A quelques jours de l'ouverture du festival de la bande dessinée d'Angoulême, une polémique est née autour d'une fresque représentant les Simpsons et illustrant la façade d'une maison décrépite. L'architecte des Bâtiments de France a demandé qu'elle soit recouverte mais refuse également le projet de fresque remplaçante.

Angoulême, capitale de la bande dessinée ! A quelques jours de l'ouverture du festival qui a fait la renommée de la préfecture de la Charente, c'est une histoire presque incroyable. A l'origine, une équipe de graffeurs professionnels est chargée par la mairie de décorer la façade d'une batisse décrépite. Son projet, une allégorie à base des personnages des Simpson, est réalisé et habille le batîment. Or, l'oeuvre à la gloire d'Homer, Marge, Bart et consorts dénature le site. C'est en tout cas l'opinion de l'architecte des Bâtiments de France qui intime l'ordre de la faire disparaître. Les artistes ont donc proposé à la mairie un nouveau projet... 

Reportage : T. Scoazec / C. Guinot / C. Grivet
Tout roulait et la nouvelle fresque allait être mise en chantier quand, à nouveau, le projet était récusé. Seulement voilà, la peinture était achetée et tout était prévu. Pour ne pas reculer une nouvelle fois, les graffeurs ont investi une friche, un ancien hangar, et entrepris de réaliser leur oeuvre. Elle sera d'un abord moins facile pour ceux qui voudront l'admirer, mais au moins, là où elle ornera un long mur intérieur, elle ne provoquera pas l'ire de l'architecte des Bâtiments de France.