De Charlie à Riad, les temps forts d'Angoulême 2015

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 23/02/2017 à 17H34, publié le 03/02/2015 à 11H57
Riad Sattouf 

Riad Sattouf 

© PHOTOPQR/SUD OUEST

Le 42e festival international de la bande dessinée s'est achevé dimanche. Trois semaine après l'attentat contre Charlie Hebdo, il aura été marqué par les hommages rendus aux dessinateurs disparus du journal satirique. De Charlie à la marche des auteurs, retour sur les temps forts de cette édition 2015.

L'attribution du Fauve d'or du meilleur album du festival à La BD de Riad Sattouf, "L'Arabe du futur: une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984)" a résonné comme un symbole dans cette édition 2015. Riad Sattouf a dessiné pendant dix ans "La Vie secrète des jeunes" dans Charlie Hebdo, l'hebdomadaire satirique.

Le festival a également attribué dimanche un nouveau "Grand Prix Charlie de la liberté d'expression" qui, pour sa première édition, est revenu aux dessinateurs tués dans le massacre mené par deux jihadistes: Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré et Charb. Il a été reçu par Blutch en leur nom. Ce prix récompensera chaque année les auteurs qui se battent pour la liberté d'expression.

Reportage: Jérôme Deboeuf, Alexandre Liégard
Katsuhiro Otomo, premier mangaka (dessinateur de mangas) à recevoir le Grand Prix d'Angoulême et véritable légende au Japon, présidera l'édition 2016 du Festival International de la Bande Dessinée.
 
Angoulême 2015 sur culturebox c'est ici

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !