BD : Jean-Claude Denis réagit au redécoupage électoral à Angoulême !

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/01/2013 à 16H38, publié le 25/01/2013 à 10H05
J.C Denis, Grand prix de la ville d'Angoulême en 2012, président en 2013

J.C Denis, Grand prix de la ville d'Angoulême en 2012, président en 2013

© Nossant/Sipa

Jean-Claude Denis, président du 40e Festival international de BD d'Angoulême se prononce sur les changements dans l'attribution du Grand Prix. Le lauréat ne sera plus élu seulement par les Grands Prix. Tous les auteurs accrédités auront aussi leur mot à dire.

Précédemment, pour devenir le président et le Grand Prix du Festival d'Angoulême, il fallait être élu par l'Académie des Grand Prix, cénacle qui regroupe les anciens lauréats. L'Académie, après délibération, désignait son Grand Prix qui devenait aussi le président du festival de l'année suivante.

Ça, c'était avant. Pour 2013, la désignation se fera aussi avec le millier d'auteurs présents et accrédités par le festival. Les organisateurs l'ont annoncé trois semaines avant Angoulême qui débute jeudi prochain. Nous avons demandé à l'auteur de Luc Leroi, Jean-Claude Denis, président de cette 40ème édition, ce qu'il pense de ce nouveau système :

Guy Delisle et Jean-Claude Denis, lauréats de l'édition 2012

Guy Delisle et Jean-Claude Denis, lauréats de l'édition 2012

© PIERRE ANDRIEU / AFP

Tous les auteurs, scénaristes, dessinateurs et coloristes, présents et accrédités par le festival pourront donc voter pour le prochain Grand prix ?

"Oui, les auteurs auront le choix de voter à partir d'une liste de 16 auteurs(*)qui ont été sélectionnés par le festival"

Par le festival ? Les organisateurs  parlent d'une liste établie en concertation avec l'Académie des Grands Prix ?

"Ils se sont inspirés d'une liste de Grand Prix potentiel qui revient d'année en année mais c'est une liste du festival. Je n'ai pas été consulté pour cette liste, elle est trop parfaite pour résulter d'une sélection des Grands Prix eux -mêmes"

L'auteur qui aura le plus de suffrages sera automatiquement désigné Grand Prix et président?

"Non, j'ai poussé pour que les Grands Prix aient le dernier mot. Ce sont eux qui désigneront le Grand Prix parmi les auteurs qui auront reçu le plus de suffrages. Si les Grands Prix n'avaient plus leur mot à dire, il n'y aurait plus de raison que l'Académie existe"

Ce nouveau mode de désignation est-il une bonne idée ?

"Le fonctionnement précédent me convenait bien d 'autant que j'ai été élu avec ce système. Quand j'ai eu le Grand Prix, j'ai été très flatté de le recevoir des précédents lauréats. Ce serait une erreur de croire que la désignation selon un mode totalement démocratique soit la solution. On prendrait alors le chiffre des ventes et celui qui a le plus vendu serait le gagnant ?"

Il était reproché au précédent système de fonctionner trop par cooptation, les copains choisissant leurs copains ?

"Il est vrai que plusieurs Grands Prix étaient mal à l'aise, reprochant le manque d'ouverture. Le nouveau mode évitera peut-être ça. Mais aucun système n'est parfait, il y aura encore des injustices et des déçus. Au fond, ce n'est pas bien grave, ça ne dure qu'un an"

(*) La liste des 16 auteurs sélectionnés pour le prochain Grand Prix :

Pierre Christin, Cosey, Nicolas de Crécy, Hermann, Manu Larcenet, Lorenzo Matotti, Alan Moore, Katsuhiro Otomo, Marjane Satrapi, Joann Sfar, Posy Simmonds, Jirô Taniguchi, Akira Toriyama, Jean Van Hamme, Chris Ware, Willem.

Vidéo pour inciter les auteurs à aller voter :

TOUTE L'ACTUALITE DE LA BD DANS LA BD-BOX DE FRANCIS FORGET