Angoulême : le scénariste de "Quai d’Orsay" tombe le masque

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 04/02/2013 à 16H04, publié le 04/02/2013 à 11H41
Antonin Baudry (Adel Lanza) et Christophe Blain recoivent le prix du meilleur album du festival d'Angoulême.

Antonin Baudry (Adel Lanza) et Christophe Blain recoivent le prix du meilleur album du festival d'Angoulême.

Cela restera comme l’un des moments forts de l’édition 2013 du festival d’Angoulême. Au moment de recevoir le prix du meilleur album avec Christophe Blain pour le deuxième tome de "Quai d’Orsay", le scénariste connu sous le pseudonyme d’Adel Lanza a fait son "coming out" : il s’appelle Antonin Baudry et fut l’une des plumes de Dominique de Villepin.

Il se sentait obligé de garder l’anonymat mais on savait que le scénariste des décapantes chroniques diplomatiques de Christophe Blain connaissait les dossiers de près et avait travaillé au ministère des Affaires étrangères.
Interview d'Antonin Baudry scénariste de Quai d'Orsay
Antonin Baudry, qui a fait Polytechnique (pour les maths) et L’école Normale en Lettres (pour la philo) est aujourd’hui conseiller aux services culturels de l’ambassade de France à New York. Il a également co-signé avec Christophe Blain  l’adaptation cinématographique de la BD par Bertrand Tavernier dont le tournage est terminé.
Le tome 2 de "Quai d’Orsay" embarque le lecteur dans le tourbillon diplomatique qui a précédé le l’invasion de l’Irak, de Paris à la tribune de l’ONU où le virevoltant Taillard de Vorms tente de convaincre les membres du Conseil de sécurité de ne pas intervenir. Impossible de ne pas reconnaître Dominique de Villepin qui a incarné en 2003  l’opposition de la France à la guerre en Irak. 

Reportage : Y.Salaün / F. Tabuteau / T. Cormerais