Découvrez "Le Petit Nicolas" en bande dessinée, sa forme d'origine

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 13/10/2017 à 23H12, publié le 12/10/2017 à 13H50
"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", détail 

"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", détail 

© Imav éditions / Goscinny - Sempé

Les aventures du Petit Nicolas ont commencé en 1955 sous forme de bande dessinée. Les éditions Imav, dirigées par la fille de René Goscinny, publient un album qui rassemble 28 planches inédites de cette version originelle de la série à succès. L'album est en librairie aujourd'hui. Un trésor à déguster comme une découverte archéologique !

C'est sous cette forme que les célèbres histoires du Petit Nicolas sont nées : en bandes dessinées, un gag par planche. Les histoires sont publiées à partir du 25 septembre 1955 dans "Le Moustique", un magazine belge auquel collaborent Goscinny et Sempé. À l'époque René Goscinny travaille pour plusieurs publications et c'est pourquoi il signe sous un pseudo Agostini.
"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", page 8

"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", page 8

© Imav éditions / Goscinny - Sempé
Quelques mois plus tard, l'aventure s'arrête. Sempé et Goscinny se retrouvent quelques années après pour écrire une nouvelle version des aventures du Petit Nicolas, cette fois sous forme de textes illustrés d'images en noir et blanc. La version BD a été abandonnée. La première histoire est publiée le 29 mars 1959 dans les colonnes de Sud Ouest Dimanche. La série fait un carton, et sera publiée en livre l'année suivante.

Les ingrédients du succès

Depuis, "Les aventures du Petit Nicolas" sont devenues cultes. En 2004, Anne Goscinny a publié trois volumes des Histoires inédites du Petit Nicolas". Les aventures du petit garçon espiègle et de ses copains a été adaptée en 2009, puis en 2014 avec "Les vacances du Petit Nicolas".
"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale"

© Imav éditions / Goscinny - Sempé
Autant dire que découvrir cette première version des aventures du Petit Nicolas en BD, c'est un peu comme faire une découverte archéologique, et entrevoir les secrets de la genèse de cette œuvre pour la jeunesse aujourd'hui devenue culte.

On y trouve déjà l'univers du petit garçon en culotte courte : le pavillon coquet, le jardin qui jouxte celui de l'acariâtre voisin Blédurt. Les histoires sont centrées sur la maison et le quartier, on ne trouve pas encore l'école, mais Alceste est déjà là, et d'autres copains y sont esquissés. 
"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", extrait de la page 27

"Le Petit Nicolas, la bande dessinée originale", extrait de la page 27

© Imav éditions / Goscinny - Sempé
Tous les ingrédients du succès de la série sont déjà là : le monde des adultes regardé à hauteur d'enfant, les gags, les quiproquos, le regard ironique sur les stéréotypes des classes moyennes dans les années 50 et 60, dans des décors qui évoquent les univers de Jacques Tati. On retrouve aussi le graphisme de Sempé mis au service des cases, ce qui n'est pas courant.

Sempé et Goscinny ont-ils bien fait d'abandonner la version BD ?

Sempé et Goscinny ont adapté certaines des planches en récits illustrés. Deux planches, "Le vélo", et La plage c'est chouette", sont accompagnées dans l'album de la version écrite, et présentées conjointement.
"Le vélo", version en bande dessinée et version récit illustré

"Le vélo", version en bande dessinée et version récit illustré

© Imav éditions / Goscinny - Sempé
Difficile de dire si "Le Petit Nicolas" aurait eu le même destin si les auteurs avaient décidé de lui garder cette forme. Car la BD aurait sans doute évolué. Mais en regardant ces deux versions mises en miroir, on peut sans hésiter se réjouir du choix de Sempé et Goscinny. En optant pour le récit illustré, Goscinny a inventé cet inimitable style indirect à la première personne, qui donne toute sa saveur aux histoires du Petit Nicolas, enrichi par les illustrations hilarantes de Sempé.

Outre le plaisir de se replonger dans les aventures du Petit Nicolas, cet album, qui sort ce jeudi 12 octobre en librairie, est aussi un objet documentaire à ne pas rater.
Couverture de "Le Petit Nicolas - La bande dessinée originale" © Imav éditions / Goscinny - Sempé

"Le Petit Nicolas - La bande dessinée originale", René Goscinny Sempé
(Imav éditions - 48 pages - 12.90 €)