Décès du maître du manga Yoshihiro Tatsumi

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 09/03/2015 à 18H47, publié le 09/03/2015 à 17H45
Le mangaka Yoshihiro Tatsumi en 2011 au Festival de Cannes.

Le mangaka Yoshihiro Tatsumi en 2011 au Festival de Cannes.

© Guillaume Baptiste / AFP

Le dessinateur japonais Yoshihiro Tatsumi, connu pour avoir fait passer les mangas à l'âge adulte dans les années 60, est mort samedi à l'âge de 79 ans. Ce maître du manga a été parmi les tout premiers à aborder dans la bande dessinée japonaise des thèmes graves, loin des bluettes pour la jeunesse.

Né en juin 1935 à Osaka, Yoshihiro Tatsumi commence à dessiner des BD à l'adolescence et publie précocement, à l'âge de 17 ans, son premier manga, "Kodomojima". 

L'invention du "Gekiga"

Il fait ensuite partie d'un nouveau courant qui développe des personnages dotés d'une épaisseur psychologique et de thématiques graves qui explorent les recoins sombres de l'âme humaine et susceptibles de plaire aux adultes, en réaction aux oeuvres enfantines de Tezuka, le Disney nippon.

Maître de la narration graphique, Yoshihiro Tatsumi innove avec une forme de manga noire et réaliste peuplée de personnages interlopes. Il invente ce faisant le concept de "gekiga" (dramaturgie) dans lequel se retrouveront d'autres auteurs tels que Masahoko Matsumoto ou Takao Sato. 
Une autobiographie adaptée au cinéma

Connu en Europe dans les années 80 grâce au journal suisse "Le cri qui tue", il publie ensuite des mangas en France (chez Cornelius notamment) et est invité du festival de la BD d'Angoulême en 2005. En 2006,  il publie son manga autobiographique "Une vie dans les marges", une somme de 800 pages écrite en une dizaine d'années.

Ce livre a été adapté en film d'animation par le réalisateur de Singapour Erick Khoo en 2011 (voir bande annonce ci-dessus).
Couverture de l'autobiographie de Tatsumi "Une vie dans les marges".

Couverture de l'autobiographie de Tatsumi "Une vie dans les marges".

© Editions Cornélius