"Cher pays de notre enfance" : une BD sur "les années de plomb" de la 5e République

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/10/2015 à 18H27, publié le 31/10/2015 à 18H25
"Cher pays de notre enfance" : une BD (ici, détail de la couverture) sur "les années de plomb" de la 5ème République.

"Cher pays de notre enfance" : une BD (ici, détail de la couverture) sur "les années de plomb" de la 5ème République.

© Futuropolis

C'est une "enquête dessinée" qui revient sur les années noires et les affaires non-résolues de la 5e république que signent le journaliste Benoît Collombat et le dessinateur Etienne Davodeau. L'affaire Boulin, l'assassinat du juge Renaud, les actions controversés du SAC, la milice de mouvance gaulliste, tous ces dossiers sensibles sont passés au crible dans "Cher pays de notre enfance".

Reportage : France 3 Paris Île-de-France / D. Morel / N. Cohen / G. Courtois / N. Gallet

36 ans après les faits, la mort du ministre Robert Boulin, retrouvé noyé à l'étang de Rambouillet après avoir absorbé des médicaments, revient au coeur de l'actualité. Car depuis toutes ces années, de nombreuses voix se sont élevées contre la version officielle, qui a conclu à un suicide. Et l'un des auteurs de "Cher pays de notre enfance", le journaliste de France Inter Benoît Collombat, est l'un des acteurs majeurs de la polémique. En 2003, il réalise une contre-enquête sur cette mort suspecte et en fera un livre qui sortira en 2007 "Un homme à abattre : Contre-enquête sur la mort de Robert Boulin" (Fayard). 

Le livre qu'il signe aujourd'hui avec le dessinateur Etienne Davodeau est dans la même lignée. Mettre en lumière les pratiques sombres d'une partie de la classe politique sous le Général de Gaulle et plus largement sous la 5e République. Dans cette enquête très fouillée, on replonge dans les années 1970, notamment à l'apoque de l'assassinat à Lyon en 1975 du juge François Renaud, le premier magistrat français a être assassiné depuis la libération.  

Le livre revient également sur l'assassinat du juge renaud

Le livre revient également sur l'assassinat du juge renaud

© France 3 / Culturebox

Un livre politique, donc, qui revient sans concessions sur certaines des affaires les plus marquantes de ces 40 dernières années, comme sur le rôle très controversé du SAC (Service d'action civique), une "association" créée en 1960 pour constituer une équipe de fidèles autour du Général de Gaulle. Selon le mot de l'éditeur du livre "Futuropolis" : "Assassinats de magistrats, de journalistes, de syndicalistes, et même de ministres : il n’y a pas que l’Italie qui a connu des "années de plomb" dans les années 70. La France aussi ! En partant à la rencontre des témoins de cette époque, en nous faisant visiter les archives enfin ouvertes sur le SAC, la milice du parti gaulliste, Étienne Davodeau et Benoît Collombat nous emmènent là où la vie politique d’une grande démocratie s’est parfois égarée.."
 


"Cher pays de notre enfance - Enquête sur les années de plomb de la 5e République", de Benoît Collombat et Etienne Davodeau - Editions Futuropolis - paru le 08/10/2015 - 224 pages - 24 euros