Cédric Rassat et Emre Orhun nous plongent dans "La malédiction du Titanic"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 15/04/2012 à 15H03
"La Malédiction du Titanic", Cédric Rassat et Emre Orhun

"La Malédiction du Titanic", Cédric Rassat et Emre Orhun

© DR

Alors que le monde entier célèbre le centenaire du naufrage du Titanic, une bande-dessinée émerge des rayons des librairies au milieu de la déferlante. L'ouvrage que livre Cédric Rassat et Emre Orhun embarque le lecteur dans une enquête où malédictions et sombres créatures se côtoient dans les soutes du paquebot.

Après "Erzsebet", "La malédiction du Titanic" est le second album du duo Rassat-Orhun, selon la technique de la carte à gratter, que l'éditeur détaille en ouverture d'album : « le travail du dessinateur consiste à gratter à l'aide d'une pointe très fine, des planches recouvertes d'encre noire, afin d'en extraire les traits de blancheur qui révèleront, ensuite, les formes, les volumes la lumière et les personnages ». Le scénario de Cédric Rassat, s'appuie sur une intrigue qui balance entre le fantastique, le polar et l'humour. 

Le résumé : Avril 1912. Le Titanic, célèbre géant de fer, traverse la nuit noire et s’avance inexorablement vers l’iceberg qui le fera bientôt disparaître dans les eaux sombres de l’Atlantique nord.
À son bord, quelques milliers de passagers s’apprêtent à vivre l’une des plus effroyables tragédies de l’histoire du vingtième siècle. Mais, pour certains d’entre eux, le cauchemar a commencé quelques heures plus tôt, en marge d’une soirée costumée qui a déjà tout d’un bal de fantômes…

"La malédiction du Titanic", aux éditions Glénat dans la collection Mille Feuilles. Scénario Cédric Rassat, illustrations Emre Orhun