Bettina Julia Egger, du Transsibérien aux planches de bande dessinée

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/10/2014 à 15H21, publié le 21/10/2014 à 14H56
séance de dessins © France 3

La dessinatrice et auteure de bandes dessinées Bettina Julia Egger vient de s'installer à Nancy, après avoir passé quelques années en Bretagne. Elle prépare un nouvel album autour du voyage qu'elle vient d'effectuer entre Moscou et Vladivostok. D'origine autrichienne, la jeune femme aime la créativité française en matière de neuvième art, la littérature, la culture russe et les résistances.

Le reportage d'Anne-Laure Chery, Jean-Pierre Petitnicolas, Sarah Billod-Laillet :

Bettina Julia Egger a grandi en Autriche. Elle est arrivée en France pour un séjour Erasmus, afin de suivre des études en arts graphiques. Elle s'intéresse alors à la bande dessinée, et à toute sa diversité et à sa créativité en France. Elle se lance. Un de ses albums, Border, évoque le camp "No Border" à Strasbourg en 2002, qui accueille des jeunes de toute l'Europe pour réfléchir à des alternatives à la politique libérale. Elle se lance aussi dans un roman graphique audacieux sur l'auteur russe Boulgakov et son roman "Le maître et Marguerite" (l'album s'appelle "Moscou endiablé"). Sa nouvelle aventure en bande dessinée est donc dédiée au Transsibérien, dans lequel elle a séjourné entre Moscou et Vladivostock.
La parution est prévue pour janvier 2015.