BD : XIII affronte enfin ses ennemis dans "L'héritage de Jason Mac Lane"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/06/2016 à 18H10, publié le 10/06/2016 à 18H11
Case BD XIII 2 © Dargaud

Cinq après avoir pris la relève de Jean Van Hamme et Willam Vance, Yves Sente et Iouri Jigounov achèvent le deuxième cycle de la série culte XIII avec un tome 24 explosif et plein de rebondissements. Jason Mac Lane, partiellement amnésique, rencontre enfin la tête pensante de l'obscure Fondation Mayflower qui le traque et découvre des nouveaux ancêtres bien étonnants.

Dans le précédent tome, on avait quitté notre numéro XIII en Hollande toujours à la recherche des secrets de son passé et toujours poursuivi par la Fondation Mayflower, une conspiration secrète qui règne dans l'ombre aux Etats-Unis. Même si les situations rocambolesques où se trouvent Jason Mac Lane se ressemblent album après album, Yves Sente parvient tout de même à délivrer un scénario explosif, qui surprend encore qui accroche le lecteur du début à la fin.

Ce tome 24, "L'héritage de Jason Mac Lane", est bien une conclusion du deuxième cycle initié en 2011 avec le tome 20, "Le Jour du Mayflower". Fini la quête du passé de XIII et des secrets qui se cachent derrière le mythe de Pères fondateurs de l'Amérique, arrivés en 1620 à bord du Mayflower sur les côtes actuelles du Massachussetts. Place maintenant aux révélations et le scénariste a beaucoup de choses à dévoiler, à commencer sur les ancêtres de notre héros. Yves Sente va encore plus loin que les origines irlandaises, initiées par Jean Van Hamme, et remonte jusqu'à l'époque d'Elisabeth Ire. Avec ces révélations, le personnage de XIII se retrouve dans une situation inédite. Il connait presque toute son histoire, il sait pourquoi les membres de la Fondation Mayflower en ont après lui et il peut dorénavant les affronter sans avoir peur de perdre la main.
Case BD XIII 3 © Dargaud

Un scénario rocambolesque avec un soupçon d'Homeland et de Da Vinci Code

La construction de ces cinq derniers tomes délaisse le simple côté aventurier de la saga XIII. Le lecteur lit un véritable thriller qui s'apparente à une série télévisée comme "Homeland". XIII n'est pas là pour empêcher une attaque terroriste comme Carrie Mathison dans "Homeland", mais la bande-dessinée dépeint aussi une Amérique qui a perdu de sa splendeur. Le pays est embourbé dans ses conflits au Moyen-Orient et ses plus hauts représentants n'agissent pas toujours dans la plus grande des légalités. Puis comme dans les romans de Dan Brown, Yves Sente refaçonne les mythes fondateurs de l'histoire pour y apporter des révélations explosives qui remettent en cause tout ce que les personnages croyaient savoir.

Dans ce dernier tome, les lecteurs peuvent enfin mettre un visage derrière le numéro 1 de la Fondation Mayflower qui veut à tout prix attraper Jason Mac Lane, et elle n'est pas une inconnue du public. Maintenant que les multiples intrigues ont trouvé leur conclusion à la fin de "L'héritage de Jason Mac Lane", l'auteur promet que le prochain cycle sera plus orienté sur l'action.
Case BD XIII © Dargaud

Iouri Jigounov sur les pas de William Vance

On ne le répètera jamais assez, le dessinateur Iouri Jigounov apporte un travail soigné depuis cinq ans dans la série XIII. L'artiste reproduit fidèlement le trait de William Vance et nous délivre un XIII qui a un peu vieilli mais qui reste tout aussi actif. Le détail des arrière-plans apporté sur chaque case ancre parfaitement la BD dans la réalité. Les cases puis les pages s'enchaînent à un rythme infernal où le lecteur aura bien du mal à lâcher son album avant de l'avoir fini.

Chaque cycle est un éternel recommencement, des personnages secondaires du passé prennent les devants et XIII est toujours là pour empêcher une prise du pouvoir par une organisation secrète. Mais Yves Sente brise à la fin de ce tome ce schéma narratif répétitif, et place ses personnages dans des situations jusqu'alors inédites, pleines de promesses et qui annoncent un tome 25 bien différent de ce qu'on a pu lire jusqu'à maintenant dans la saga XIII.
Couverture XIII tome 24 © Dargaud

XIII tome 24 "L'héritage de Jason Mac Lane" par Yves Sente et Iouri Jigounov (Dargaud - 56 pages - 11,99 euros)