BD : François Schuiten fait don de ses originaux à la Belgique et la France

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/03/2013 à 12H29, publié le 27/03/2013 à 12H28
François Schuiten © Georges Gobet AFP

François Shuiten est issu de la grande tradition de la bande dessiné belge, celle de la « ligne clair ». L'auteur fait don de la quasi-totalité de ses originaux à cinq institutions dans son pays natal et en France, à l'occasion des 30 ans de sa série-culte "Les Cités Obscures".

Les originaux et les documents seront répartis entre la Bibliothèque nationale de France (BNF), la Fondation Roi Baudouin, avec la création d'un fonds Schuiten, la Maison Autrique (Commune de Schaerbeek), le Musée de la bande dessinée d'Angoulême, le Centre de l'Image de La Louvière et le Centre Belge de la bande dessinée (CBBD), précise mercredi son éditeur Casterman dans un communiqué.

Une planche de la série "Les Cités Obscures"
"Les Cités Obscures" © Casterman

François Schuiten a choisi de faire cette donation de 80% de ses planches originales "afin de protéger ses travaux de l'usure du temps et de l'argent". Par cette donation, exceptionnelle du vivant d'un artiste, "l'auteur résout tout problème de succession future et s'assure de la pérennité d'impressions de qualité de ses ouvrages, par-delà les évolutions technologiques", relève Casterman.    

Outre les planches originales liées aux "Cités Obscures", Schuiten confie également à la Fondation Roi Baudouin les dessins préparatoires des volumes réalisés avec Claude Renard et son frère Luc Schuiten, conservés dans un "Fonds François Schuiten". Les images réalisées dans le cadre de commandes extérieures et intégrées par la suite dans les albums et les autres dessins restent propriété de la famille.

Biographie
François Schuiten est né à Bruxelles le 26 avril 1956 dans une famille d'architectes. Il n'a que 16 ans lorsque ses planches sont publiées pour la première fois: "Mutation" dans l'édition belge de Pilote.

Depuis 1982, il travaille avec son ami d'enfance Benoît Peeters à la série "Les Cités obscures" (Casterman), des albums traduits dans plus de dix langues qui ont obtenu de nombreuses récompenses dont le prestigieux Grand Prix Manga décerné lors du Japan Media Arts Festival 2013.
 
Schuiten a reçu le Grand Prix de la Ville d'Angoulême en 2002. Publiée en 2012, "La Douce" est la première BD qu'il a entièrement réalisée (scénario et dessins).

Depuis le milieu des années 80, il collabore aussi avec des cinéastes pour lesquels il imagine décors et costumes. Il s'est également illustré comme scénographe dans les stations de métro Porte de Hal à Bruxelles et Arts & Métiers à Paris ou dans de vastes expositions.

Il travaille actuellement à un nouvel album avec Peeters, ainsi qu'à un vaste projet de musée ferroviaire, à la gare bruxelloise de Schaerbeek.