BD : Christophe Girard boucle sa trilogie sur la révolte des Canuts

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/11/2014 à 14H35, publié le 14/11/2014 à 14H15
Couverture du Tome 3

Couverture du Tome 3

© Les Enfants Rouges

Le troisième tome de la trilogie "Le Linceul du Vieux Monde" paraît le 20 novembre 2015 aux éditions "Les enfants rouges". L'auteur, dessinateur et scénariste Christophe Girard y raconte la révolte des Canuts. Ces ouvriers du textile lyonnais s'étaient soulevés contre les baisses constantes de leurs revenus. Leur révolte fut réprimée dans le sang par les troupes envoyées par le roi Louis-Philippe.

Christophe Girard est auteur de bandes dessinées, et il est lyonnais. Christophe Girard aime, à Lyon, la colline de la Croix-Rousse. Dans la capitale des Gaules on la surnomme "la colline qui travaille", elle fait face à Fourvière qui, de l'autre côté de la Saône, est quant à elle connue sous le nom de "la colline qui prie". Si la Croix-Rousse a gagné son surnom, c'est essentiellement du fait des Canuts. Ces ouvriers des ateliers textiles sont restés dans l'Histoire pour leur révolte née de la réduction régulière de leurs revenus et qui a influencé tout le mouvement social ultérieur et ses théoriciens, à commencer par Karl Marx.

Affamés par leurs employeurs, menacés par la mécanisation, ils se sont plusieurs fois révoltés. En 1831, l'épisode raconté par Christophe Girard voit plusieurs ouvriers ouvriers tomber sous les balles de la Garde nationale avant que les ouvriers soient rejoints par d'autres, venus de tous les quartiers populaires. Bientôt la quasi totalité de Lyon (La Croix-Rousse est alors une commune limitrophe) est sous le contrôle des Canuts. Il le perdront le mois suivant sans nouvelle effusion de sang. Mais leur victoire n'était qu'apparence car le tarif qu'ils avaient obtenu (sorte de salaire minimum) a été annulé par le roi. Une deuxième insurrection, encore plus sanglante, se terminera lors d'un procès fleuve à Paris au cours duquel 10 000 insurgés seront jugés en 1835, nombre d'entre eux condamnés à la déportation.

Reportage : C. Cherry-Pellat / A. Lepinay / S. Trentesaux
La trilogie de Christophe Girard porte les titres : "La déroute", "La révolte des Canuts" et "A l'aube du rêve". Particularité : le dessinateur utilise un stylo à bille pour ses dessins en noir et blanc.
La couverture du tome 1 de la trilogie

La couverture du tome 1 de la trilogie

© Les Enfants Rouges