Azouz Begag récite ses Leçons Coloniales en BD

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/04/2012 à 17H59
Leçons coloniales, la BD d'Azouz Begag et Djillali Defali aux Editions Delcourt

Leçons coloniales, la BD d'Azouz Begag et Djillali Defali aux Editions Delcourt

© France 3

Azouz Begag souhaitait depuis longtemps évoquer les massacres de Setif dont ont été témoins ses parents en 1945, un devoir de mémoire dont l'écrivain voulait faire un film. Son scénario sera finalement celui d'une bande dessinée, un choix par défaut mais un métissage évident de sa carrière littéraire et de ses rêves de cinéma.

Pour illustrer son histoire, il a fait appel à Djillali Defali, auteur reconnu dans le domaine de la science fiction pour ses séries Uchronie(s) ou Garous. Peu familier de la bande dessinée historique, il est allé chercher dans ses racines algériennes les couleurs, la lumière et la chaleur de la vie à Sétif en 1945.