Pour "L’Ermite", Alain Dodier envoie "Jérôme K. Jérôme Bloche" sur les traces d’un village englouti

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/09/2014 à 11H54, publié le 16/09/2014 à 10H58
Pour ce 24e tome, Alain Dodier s'est inspiré de l'histoire du village de Tignes en Savoie

Pour ce 24e tome, Alain Dodier s'est inspiré de l'histoire du village de Tignes en Savoie

© France 3 Culturebox

Une bonne nouvelle pour les fans de Jérôme K. Jérôme Bloche, le sympathique détective de bande dessinée créé par Alain Dodier : leur héros revient dans un 24e album intitulé "L’Ermite" (Dupuis). Dans cette nouvelle histoire, le scénariste et dessinateur dunkerquois a choisi les Alpes comme décor tout en s’inspirant de quelques lieux familiers de son Nord natal.

Reportage : M-N. Grimaldi / F. Giltay / B. Weill
L’histoire de ce 24e opus : Jérôme K. Jérôme Bloche est mandaté par un notaire pour remettre une lettre à un vieil homme domicilié dans un village officiellement disparu car englouti par les eaux d’un barrage. Accompagné de Babette, le jeune détective au feutre mou va mettre au jour une histoire familiale chargée de drame et de culpabilité.
L'Ermite d'Alain Dodier © Alain Dodier / Dupuis
Alain Dodier a laissé mûrir cette histoire pendant près de vingt ans. Le scénariste et dessinateur, qui préside seul à la destinée de Jérôme K. Jérôme Bloche depuis 1986, s’est inspiré de l’histoire d’un village savoyard, celui de Tignes. Avant d’être une station mondialement connue, Tignes a d’abord été un "village sacrifié" :  ses 387 habitants ont été évacués de force, avant que leur maison soient dynamitées pour permettre la construction du barrage du Chevril. Un immense traumatisme qui a marqué plusieurs générations de Tignards. Inauguré en 1953, ce barrage de 180 mètres est vidangé tous les dix ans. L’occasion de voire resurgir les traces de l’ancien village et les fondations des maisons détruites. 
Planche "L'Ermite" © Alain Dodier / Dupuis
"Jérôme K. Jérôme Bloche n°24 - L'Ermite" d'Alain Dodier (scénario et dessins) et Cerise (couleurs) aux Editions Dupuis - 56 pages - 12 euros