Angoulême : Maï Li Bernard et Marine Blandin en route pour la sélection officielle

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/01/2016 à 14H27, publié le 14/01/2016 à 17H50
Marine Blandin, une des 9 auteures présentes dans la sélection officielle du Festival BD d'Angoulême

Marine Blandin, une des 9 auteures présentes dans la sélection officielle du Festival BD d'Angoulême

© France 3 Culturebox

On a beaucoup parlé du Grand Prix du Festival BD d’Angoulême avec l’absence (désormais corrigée) de femmes dans la liste de départ. Un reproche qu’on ne peut pas faire à la sélection officielle. Sur les 40 albums retenus, neuf ont une signature féminine. Parmi ces auteures et/ou dessinatrices, Marine Blandin qui signe "La Renarde" et Maï li Bernard avec "Mortelle Vinasse". Rencontre.

Marine Blandin et Maï Li Bernard ont plusieurs points communs : elles sont toutes deux trentenaires, anciennes élèves de l'Ecole européenne supérieurs de l'image d'Angoulême (EESI), lauréates du Concours Jeunes Talents au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIDB) et enfin toutes deux ont été en résidence à la Maison des Auteurs. Si Marine a déjà participé à la compétition en 2012 avec son album "Fables Nautiques", pour Maï Li en revanche, c'est une première.

Reportage : J. Deboeuf /  C. Guinot / N. Colombeau

L'univers de Marine Blandin

Après des études à l'EESI d'Angoulême, Marine Blandin a travaillé dans l’illustration et participé à l'exposition puis à l'album collectif pour la jeunesse "Ginkgo". En 2011, elle sort son premier album, "Fables nautiques" (Éd. Delcourt - Collection Shampooing), une histoire de secret enfoui au fond d’un cimetière pour animaux transformé en parc de loisirs. Un one-shot remarqué puisqu’il a été retenu en 2012 dans la sélection officielle du du FIDB
"Fables nautiques "Marie Bernardin © Delcourt
Son nouveau projet, "La Renarde", est une BD en strips (une BD de quelques cases) où Marine signe les dessins. Le scénario et la couleur sont de Sébastien Chrisostome, ancien lauréat du Concours Jeunes Talents d’Angoulême. Avec son dessin naïf et son humour féroce, "La Renarde" a d’abord été diffusé dans la revue Professeur Cyclope, un mensuel de BD et fictions numériques avant d’être co-édité par Casterman et ArteEdition puis retenu dans  la sélection 2016 du FIDB.  Côté projets, Marine prépare des strips sur la vie des plantes d'appartements.
"La renarde " Marie Bernardin et Sébastien Chrisostome © Casterman

Maï Li Bernard, un muet très parlant

Comme Marine Blandin, Maï Li Bernard est passée par les bancs de L’EESI d’Angoulême dont elle est sortie en 2010. Son style se caractérise par un trait assez dépouillé voire minimaliste et un goût prononcé pour les récits muets (elle a d ’ailleurs consacré la thèse de son master au processus de lecture de la bande dessinée muette). Maï Li a été sélectionnée à deux reprises au Concours Jeunes Talents : une fois en 2009 avec "Ritournelle" puis en 2015 avec "Pigmentation d’un discours amoureux". Ce dernier projet est devenu un livre dans lequel Maï Li évoque les désagréments de la vie conjugale à travers des personnages qui s’expriment exclusivement par l’intermédiaire de pastilles colorées.
Maï Li Bernard "Pigmentation d’un discours amoureux". © Dédales
Quant à "Mortelle Vinasse" (Ed. The Hocchie Coochie), il s’agit selon son auteure d’un "vaudeville meurtrier agencé comme une pièce de théâtre, chaque chapitre se répond et permet progressivement de comprendre les interactions entre tous les personnages". En parallèle de ces albums, Maï Li Bernard auto-édite des petits fanzines en gommettes et papiers découpés.
"Mortelle Vinasse " BD © The Hocchie Coochie
Les neuf auteures retenues dans la compétition officielle (outre Marie Blandin et Maï Li Bernard) : Delphine Panique ("En temps de guerre"-Misma), Roz Chast ("Est-ce qu'on pourrait parler d'autre chose ?" Gallimard), Nicole J. Georges ("Allô, Dr Laura ? Mémoires graphiques" Cambourakis), Anneli Furmark ("Hiver Rouge"  Ca et là), Noelle Stevenson ("Nimona" Dargaud), Zeina Abirached ("Le piano oriental" Casterman), Marion Montaigne ("Tu mourras moins bête" Tome 4 - Delcourt)

"La Renarde" de Marine Blandin et Sébastien Chrisostome.  
Ed. Casterman / Arte Editions 16 euros 

"Mortelle Vinasse" de Maï Li Bernard
Ed. The Hocchie Coochie 56 pages 8 euros