Angoulême : les dessinateurs et scénaristes à l'école de la bande dessinée

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2016 à 15H39, publié le 27/01/2016 à 15H20
A l'école parisienne de la BD

A l'école parisienne de la BD

© France 3 / Culturebox

La 43e édition du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême s'ouvrira le 28 janvier 2016. L'occasion est bonne pour s'intéresser à l'avenir de la BD. Si les auteurs et dessinateurs étaient jusqu'à un passé assez récent des autodidactes ou des dessinateurs et écrivains venus au 9e art par la bande, ils peuvent aujourd'hui suivre des cours dans des écoles diplômantes.

Parce qu'ils possèdent un bon coup de crayon, parce qu'ils ont le sens du récit, nombreux sont les aspirants auteurs de bandes dessinées. Pourtant l'édition ne peut pas publier toutes les planches de ce que ces bédéistes enthousiastes produisent avec le secret espoir de les voir un jour en librairie sous l'estampille d'une maison prestigieuse. Parce qu'il y a des règles économiques, mais aussi parce que les oeuvres ne sont pas toujours à la hauteur de la concurrence. Et comme dans toute profession, il y a désormais des codes et des règles à suivre, une école privée a ouvert à Paris pour enseigner à tous ces jeunes artistes comment aborder leur passion sous un angle professionnel. Une formation de trois ans ouverte à ceux qui peuvent y investir 6500 euros par année d'étude.

Reportage : Y. Salaün / F. Tabuteau / A. Liégard