Et si la Mort racontait sa vie ? Pour faire taire les ragots, ce personnage incompris du grand public a enfin décidé de dicter ses mémoires à un mortel et de révéler qu'il était de sexe masculin, premier d'une longue série de scoops qui feront voler en éclats tous nos a priori.

Né en Enfer, fils unique de Satan et du Péché, il a mis une éternité à trouver sa voie : précipiter les âmes dans les ténèbres. Il se confie avec une franchise désarmante sur son enfance maltraitée, son addiction presque fatale à la vie puis sa douloureuse cure de désintoxication, quand les médecins lui martelaient : "Tu ne peux pas te renier, la Mort ! Il y a un tunnel au bout de la lumière, et il s'assombrit de plus en plus !"

Pour la première fois, il évoque ses liaisons avec des vivants, décrit les sévices subis entre les griffes des Cavaliers de l'Apocalypse et dévoile les dessous pas très propres de l' "affaire Jésus". Son intimité macabre avec toutes les grandes civilisations font de son témoignage une véritable histoire de l'Humanité, et ses sombres révélations apportent un éclairage insolite sur le monde dans lequel nous mourons.

Quant à George Pendle, il a juste un peu aidé la Mort à nous faire réfléchir sur le sens de la vie entre deux éclats de rire. Cet Anglais né en 1976 a déjà rédigé à sa façon une biographie de Millard Fillmore, treizième président des Etats-Unis. Mais il écrit aussi dans des journaux très sérieux (Financial Times, Sunday Times, Guardian, Observer...).

Couverture de livre - Image générique 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com