Albert Camus bientôt au Panthéon: la polémique

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 24/11/2009 à 10H54
Albert Camus bientôt au Panthéon: la polémique

Albert Camus bientôt au Panthéon: la polémique

© Culturebox

Le nom d'Albert Camus rejoindra t-il celui de Hugo, Zola, Malraux, Moulin et Dumas au Panthéon ? C'est en tout cas le souhait de Nicolas Sarkozy. Mais pas forcément celui des membres de sa famille et de ceux qui connaissent bien l'auteur de La Peste. Selon eux, Camus doit rester en Provence, au cimetière de Lourmarin, où il repose depuis bientôt cinquante ans.

Rappelons d'abord que le Panthéon fut à l'origine une église avant de devenir un monument destiné à honorer des personnages ayant marqué de leur empreinte  l'histoire de France. Aujourd'hui, c'est le président de la République qui choisit de "panthéoniser" une personnalité. Il le fait par décret, sur proposition du Premier ministre et sur rapport du ministre de la Culture. Deux critères principaux : que la personne soit de nationalité française ou naturalisé, et qu'une partie de ses restes soient disponibles. Ensuite, de façon plus subjective, ce sont les oeuvres ou les actes de cette personne qui peuvent faire pencher la balance. Peuvent -ils servir d'exemple ? en quoi sont-ils représentatifs de la culture, de l'esprit français (tiens, ça ressemble à la fameuse "identité nationale" tout ça...) ? Plusieurs personnalités ont déjà été citées pour rentrer au Panthéon : Descartes, Balzac, Michelet, Olympe de Goujes, Geroges Sand...Des tentatives qui ont échoué soit parce que les familles s'y opposaient, soit parce qu'elles ne soulevaient pas l'enthousiasme ou au contraire parce qu'elles provoquaient une levée de boucliers (la Panthéonisation de Zola souleva en 1908 de violentes polémiques). Pour terminer rappelons que seules deux femmes sont au Panthéon : Marie Curie et Sophie Berthelot.
-> A découvrir ce site entièrement consacré à Albert Camus