Après l'intégrale Henri VI, Thomas Jolly s'attaque à Richard III dans sa version longue

Thomas Jolly, comédien et metteur en scène de 33 ans, clôt sa saga Shakespearienne entamée en 2014 avec Richard III, pièce aux allures d'épilogue crépusculaire. La postérité a gardé de ce roi, interprété par Thomas Jolly lui-même, l'image d'un monstre machiavélique...

Richard III, la suite d'Henri VI
Historiquement, Richard III succède à Edouard IV, succédant lui-même à Henri VI, dans l'Angleterre du XVe siècle. Il est le dernier roi de la maison d'York. William Shakespeare raconte la vie de ce monarque-monstre qui usurpe le pouvoir pour atteindre le trône, en assassinant ses jeunes neveux. Le dramaturge peint la fresque de son ascension et de sa chute, dans une société dévastée par la Guerre des Deux-Roses opposant les deux familles royales York et Lancastre (en savoir plus). Shakespeare s'est notamment inspiré des écrits historiques de l'humaniste Thomas More.

Les questions abordées dans la pièce
Avec la noblesse d'écriture de Shakespeare, la pièce offre une réflexion sur les conséquences de la soif de pouvoir. Elle analyse également les réactions suscitées, en soi et en l'autre, par la difformité physique, Richard III étant bossu et boiteux de naissance. Enfin, le texte traite de la complexité et de l'ambiguïté du mal. Richard III est-il né monstre ou est-il le produit de la monstruosité de son époque ? 

La mise en scène de Thomas Jolly
La pièce est produite par la Piccola Familia, compagnie fondée en 2006 par Thomas Jolly et des jeunes acteurs, décidés à unir leurs forces. Celle-ci est notamment connue pour sa production du marathon Henry VI, auquel Richard III fait suite. Thomas Jolly à choisi de rendre toute sa théâtralité au personnage de Richard III, personnage premier dans la mise en scène de lui-même et de son propre destin. En savoir davantage sur la mise en scène sur le site du Théâtre de l'Odéon

La place de Richard III dans l'œuvre de Shakespeare
Œuvre de jeunesse de William Shakespeare, un des plus grands écrivains et dramaturges européens, cette pièce historique est la dernière partie de sa première tétralogie, comptant également les trois fragments d'Henri VI. Les historiens datent la rédaction de cette pièce à 1591 ou 1592, alors que Shakespeare avait 27 ans.

Le projet artistique de la Piccola Familia autour de Richard III
La compagnie de Thomas Jolly mène un travail d'accompagnement artistique, ludique et pédagogique autour de ses productions, et en particulier sur Richard III : à découvrir, une expérience immersive R3M3, un jeu vidéo Richard III Attacks et des installations sensorielles Richard 3.0

Distribution

  • Date 21 janvier 2016
  • Durée 3h 56min
  • Production La Compagnie des Indes
  • Compositeur Clément Mirguet
  • Metteur en scène Thomas Jolly
  • Costumes Sylvette Dequest assistée de Fabienne Rivier
  • Lumière François Maillot Antoine Travert et Thomas Jolly
  • Traducteur Jean-Michel Déprats
  • Adaptation Thomas Jolly et Julie Lerat-Gersant
  • Acteurs (+rôles) avec Damien Avice, Mohand Azzoug, Etienne Baret, Bruno Bayeux, Nathan Bernat, Alexandre Dain, Flora Diguet, Anne Dupuis, Émeline Frémont, Damien Gabriac, Thomas Germaine, Thomas Jolly, François-Xavier Phan, Charline Porrone, Fabienne Rivier
A lire aussi