« "Human Incognito", c'est ma voix, des guitares, une basse et une batterie... Tu vois un peu le bazar ? » - Arno

Le rockeur belge à la voix rocailleuse sort en 2016 son 13e album solo, "Human Incognito", un opus plus "organique" que les précédents, selon les propres aveux de son auteur. Le "Tom Waits belge" ouvre la collection "Histoires de..." avec le cinéaste Yvan Schreck au cœur du port de Bruxelles.

À propos d'Arno

Avec "Human Incognito" (disponible le 15 janvier 2016), le chanteur au timbre éraillé a composé un album moins axé sur les synthétiseurs et les claviers. Comme un retour aux fondamentaux "guitare-basse-batterie".
 
Celui qui a autant chanté en son nom qu'avec de nombreux groupes ces 35 dernières années (Tjens Couter, TC Matic, The Subrovniks, Charles et les Lulus, Charles and The White Trash European Blues Connection) retrouve son complice Jon Parish à la production. Dans "Human Incognito", Arno revient à ses amours pour le blues, le rock énergique ou encore les ballades, et se permet même une incartade électro-rock avec "Please Exist". Comme à son habitude, il passe aisément de l'anglais au français.
 
Regardez et écoutez "Les filles du bord de mer", tube d'Adamo repris par Arno :
 

Yvan Schreck au sujet de son projet avec Arno 

Je lui avais envoyé un premier scénario qui ne lui convenait pas, puis je suis revenu ici [Bruxelles, NDLR] et j'ai eu cette idée d'une espèce de campagne poétique et politique dans le port de Bruxelles, car les paroles d'Arno sont assez ancrées socialement, mais toujours poétiques. Arno est sur le pont, il fait campagne et parle aux péniches qui passent. Le soir, il fait un meeting, qui s'avère être un concert dans le club de yachting, le BRYC. L'idée, c'était de mélanger tous les gens qui occupent ce port : du pontier au marin, en passant par le batelier. Arno écrit sur des petites choses, sur des gens simples, il a une écriture qui est presque enfantine. De plus, je trouve ça intéressant de confronter un artiste qui fait son métier à d'autres gens qui font le leur. Ce fossé qu'il peut y avoir entre faire son métier pour un artiste, qui est ici une star, et un pontier, finalement, il y a la même attention, le même désir de bien faire, parfois la même passion. C'est la même chose pour moi : je trouve ça important en tant que réalisateur d'avoir une notion de savoir-faire, voire d'artisanat. »

Yvan Schreck, extrait d'une interview pour le webzine Cinergie

 
Tracklist de "Human Incognito"
I'm Just an Old Motherfucker
Please Exist
Je veux vivre
Now She Likes Boys
Oublie qui je suis
Never Trouble Trouble
Dance Like a Goose
Quand je pense à toi
Ask Me for a Dance
Une chanson absurde
Santé

À propos d'Yvan Schreck

Né à Mulhouse en 1973, Yvan Schreck commence à l’âge de 17 ans à réaliser des courts-métrages. 
En 1998, il s’installe à Séville où il travaille pendant sept ans, filmant essentiellement dans le domaine du flamenco, notamment sur le danseur Israël Galvan. Il a travaillé comme cadreur pour le cinéaste Dominique Abel. En 2015, il travaille sur le premier long métrage de Jean-Christophe Meurisse (de la troupe Les Chiens de Navarre), "Apnée", prévu en 2016.
En 2010 il réalise un documentaire musical sur le groupe éphémère Les Françoises qui préparent un spectacle pour le printemps de Bourges et depuis, il collabore à différentes reprises avec Jeanne Cherhal.
 

À propos d'"Histoires de…"

"Histoires de" est une collection de fictions musicales imaginées pour Culturebox par des cinéastes et des musiciens. Rendez-vous le 7 février avec Arno et Yvan Schreck.


Distribution

  • Date 03 octobre 2015
  • Durée 25min
  • Production Oléo films
  • Réalisation Yvan Schreck