Les manuscrits de Robespierre resteront dans le domaine public

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 18/05/2011 à 17H48
Les manuscrits de Robespierre resteront dans le domaine public

Les manuscrits de Robespierre resteront dans le domaine public

© Culturebox

L'état français a exercé ce mercredi 18 mai, son droit de préemption lors de la vente à Paris de manuscrits inédits signés Maximilien Robespierre.

Ces documents, des brouillons, des lettres et des discours écrits par le chef des Jacobins entre 1792 et 1794 (date de son exécution) étaient mis en vente par la prestigieuse maison Soteheby's pour un prix de départ de 2 à 300.000 euros. Des historiens qui craignaient voir ces pièces d'une grande valeur historique disparaitre dans une collection privée ont lancé une souscription tout en appelant l'Etat à exercer son droit de préemption. C'est désormais chose faite. Les archives nationales devraient acquérir l'ensemble des manuscrits au "prix du marteau" soit 979.400 euros, commission comprise.

A voir aussi sur Culturebox :
- Vente aux enchères évènement d'objets personnels de Julien Gracq
- Baudelaire bat des records de vente à Drouot
- Proust inaugure le nouveau musée des Lettres et Manuscrits