Les 24 heures de l'Hippodrome de Douai, un jour et une nuit au rythme des spectacles

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/06/2009 à 10H57
Les 24 heures de l'Hippodrome de Douai, un jour et une nuit au rythme des spectacles

Les 24 heures de l'Hippodrome de Douai, un jour et une nuit au rythme des spectacles

© Culturebox

Il s'en passe des choses, dans une vie, en 24 heures. Il y a du rire, des larmes, de la colère, de l'émotion. Tous ces ingrédients se sont retrouvés dans Les 24H de l'hippodrome à Douai le 13 et 14 juin 2009. Un jour et une nuit pour assister à près de 16 spectacles, tous styles confondus.

C'est la troisième édition de ce festival dont l'objectif est de clore la saison de l'Hippodrome Scène Nationale, de manière festive. Les spectacles proposés donnent un petit aperçu de ce qui se fait ici le reste de l'année. Le but, c'est bien sûr de faire la fête mais aussi d'attirer ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de venir dans cet endroit qui peut paraitre difficile d'accès ou en tout cas réservé à une "élite". L'esprit des 24 heure, c'est tout sauf ça. L'ambiance est bon enfant, chacun picore comme il veut dans la liste des spectacles. Même le prix des billets a été pensé pour qu'un maximum de gens puisse en profiter, à savoir 12 euros pour la première place et 2 euros par jour les suivantes. Hélas, rien ne garantit que cette manifestation se poursuive en 2010. En effet, suite à la crise, la ville de Douai a annoncé son désengagement financier. Heureusement, il ne reste pas 24 heures mais presque une année aux organisateurs pour trouver peut-être d'autres sources de financement. Et on espère bien pouvoir reparler de ces 24 heures là, sur Culturbox dans un an !

-> Dans ce reportage on découvre le travail de Anne Conti avec la compagnie In extremis et celui du funambule David Dimitri