Le Prix François Chalais remis à Nabil Ayouch

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/05/2012 à 21H49
Nabil Ayouche, lauréat, entouré des membres du jury

Nabil Ayouche, lauréat, entouré des membres du jury

© Bernard Brun / France Télévisions

Le Prix François-Chalais 2012, rappelant la mémoire du grand reporter décédé en 1996, a été décerné samedi au réalisateur marocain Nabil Ayouch pour son long métrage "Les chevaux de Dieu", présenté à Cannes dans la sélection officielle "Un Certain Regard".

 

François Chalais était un immense professionnel, assurément le journaliste cinéma le plus connu des Français car il était "la" voix du 7e art. Il avait commencé à travailler à la télévision française dès 1949. Avec un timbre et une écriture identifiables entre mille, François Chalais avait couvert des dizaines de Festivals de Cannes. Disparu en 1996, son souvenir se perpétue au travers du "Prix François Chalais, dont la 16e édition a récompensé Nabil Ayouch, lors d'une cérémonie au Grand Hôtel de Cannes.

 

François Chalais avec Mireille Darc en 1962

François Chalais avec Mireille Darc en 1962

© DALMAS/SIPA

 

Le lauréat : Nabil Ayouch

"Il a choisi de s'inspirer librement des attentats de 2003 qui ont ensanglanté Casablanca, pour montrer combien le dénuement économique et psychologique peut conduire des jeunes désoeuvrés à se sacrifier en martyrs pour la cause islamiste. En cela, le film du talentueux Nabil Ayouch répond aux critères de +l'esprit François Chalais+ qui s'attache à rappeler sans cesse la réalité du monde", souligne le secrétariat du prix.

 

Extrait du film "Les chevaux de Dieu"