Le Nord rend hommage à Claude Berri

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 06/03/2011 à 15H16
Le Nord rend hommage à Claude Berri

Le Nord rend hommage à Claude Berri

© Culturebox

Producteur de "Bienvenue chez les Ch'tis" et réalisateur de "Germinal", Claude Berri disparu en 2009 est honoré à Wallers-Arenberg dans le Nord, haut lieu de l'exploitation du charbon pour son film "Germinal" qui ressuscita en 1993 un passé industriel qui hante toujours la région.    

Né à Paris en 34 et disparu en 2009, Claude Berri reste un monument du cinéma français.
Acteur, scénariste, réalisateur et producteur, on ne compte plus les oeuvres fruits de son travail. Claude Berri a su notamment marier habilement succès populaires et critiques, réussites commerciales et petites productions, la liste des films associés à son nom est aussi riche qu'interminable mais à Wallers-Arenberg, c'est son adaptation du roman réaliste et social d'Emile Zola "Germinal" (1993) qui lui vaut la reconnaissance des anciens mineurs.
Si le monde des corons et des terrils s'est éteint de longue date, certains vestiges demeurent intacts, pieusement conservés et le souvenir reste vivace pour une région qui a travaillé, pensé, mangé et vécu pour et par le charbon durant des décennies.
Des existences pourtant peu enviables mais qui, sur place, suscitent toujours une forme de nostalgie fascinée.
Enfin les habitants du Nord ont une autre motivation, beaucoup plus souriante, pour se montrer reconnaissants envers Claude Berri.
Un an avant sa mort, le Nord était triomphalement célébré dans une de ses productions, toujours à ce jour le plus grand succès du cinéma français au box-office: "Bienvenue chez les Ch'tis".

A voir aussi sur Culturebox :
- Gueules, noires, mineurs du monde en photos au Centre minier
- Le "Germinal" d'Albert Capelli revit en musique avec l'Orchestre de Douai
- Claude Berri, les Ch'tis lui disent merci