Les intermittents du spectacle se donnent rendez-vous aux Molières, ce soir

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/05/2016 à 11H32, publié le 23/05/2016 à 11H15
La façade des Folies Bergères à Paris

La façade des Folies Bergères à Paris

© CITIZENSIDE / PATRICE PIERROT / citizenside.com / Citizenside

Les Molières, qui récompensent les meilleures pièces et comédiens de la saison théâtrale, devront composer lundi soir avec les intermittents du spectacle, qui ont appelé à un rassemblement à 20H devant le théâtre des Folies Bergère où est enregistrée l'émission diffusée à 22H30 sur France 2.

Les intermittents veulent faire pression pour que l'accord unanime signé par la branche du spectacle soit intégré à la convention chômage en cours de négociation.

Un autre rassemblement à 19H du collectif "Décoloniser les arts", mené notamment par le metteur en scène David Bobée, entend dénoncer des "Molières monochromes" voire "racistes", avec selon eux une seule artiste issue de la diversité sur 86 artistes nommés dans 19 catégories (Sophia Aram, née dans une famille d'origine marocaine).

Il faudra tout le talent d'Alex Lutz, qui anime pour la première fois les Molières, pour dissiper la morosité d'une saison marquée par les attentats.

Le théâtre privé souffre toujours d'une baisse de fréquentation de 12%, après le creux de 30% subi juste après les attentats en novembre et décembre. La saison a pourtant regorgé de bonnes pièces. Les Molières avaient réuni l'an dernier 1,4 million de téléspectateurs en moyenne contre 1,1 million l'année précédente.

Les intermittents sont mobilisés depuis plusieurs mois contre la nouvelle convention chômage réformant le régime des techniciens et des artistes du spectacle, validée par le patronat et trois syndicats (CFDT, FO et CFTC). Partout en France, des actions sont organisées et une menace plane sur nombre de festivals prévus cet été.