Intermittents : AG à Montpellier Danse et première maintenue ce dimanche

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/06/2014 à 13H49
Choregraphie de Anjelin Preljocaj intitulee Empty moves (parts 1, 2 et 3) jouee dans le cadre de la 34e edition du festival Montpellier Danse a l'Agora et interpretee par les danseurs Virginie Caussin, Sergio Diaz, Yan Giraldou et YuriÃ

Choregraphie de Anjelin Preljocaj intitulee Empty moves (parts 1, 2 et 3) jouee dans le cadre de la 34e edition du festival Montpellier Danse a l'Agora et interpretee par les danseurs Virginie Caussin, Sergio Diaz, Yan Giraldou et YuriÃ

© Tsugawa IP3 PRESS/MAXPPP

Les intermittents du festival Montpellier Danse, qui ont voté pour le maintien du spectacle d'ouverture dimanche soir, étaient de nouveau réunis en assemblée générale dimanche en début d'après-midi, a-t-on appris auprès de l'organisation.

Ils devaient se prononcer à la fois sur le principe d'un vote qui porterait sur leurs positions concernant le spectacle de lundi, et des formes de prises de parole lors du spectacle d'ouverture "Empty moves" d'Angelin Preljocaj prévu ce dimanche soir au Théâtre de l'Agora.
Lors d'un vote samedi soir, le maintien de ce spectacle a en effet été décidé à une large majorité (67 pour, 39 contre, 12 votes blancs ou nuls). 
"Montpellier Danse" (22 juin - 9 juillet) avait été le premier festival d'importance annulé en 2003 lors du précédent conflit avec les intermittents. Son annulation avait fait tâche d'huile, avec l'annulation notamment quelques jours plus tard de celui d'Avignon.
C'est également d'un autre festival montpelliérain, le Printemps des comédiens, qu'est parti le mouvement de contestation actuel.